« EDF & MOI » ?

    Électricité de France est prise en otage
     depuis 21 ans en 2024.
     par volonté d'escroquerie et de corruption
     des membres du gouvernement.

     La fraude publique est colossale,
     avec le service public privatisé,
     avec un nombre phénoménal de complices,
     consommateurs et fonctionnaires d'État,
     dont personne ne veut soupçonner la corruption.
     Comment est-ce possible ?

Cette page est un lieu d'échange
de savoir et de documents
concernant les fraudes et délits
perpétrés par les gestionnaires
pour les propriétaires de EDF
et soutenues par leurs salariés

Résolution publique nécessaire
de l'affaire de corruption gouvernementale
de détournements de fonds public
par le portail EDF

 

la Constitution du 4 octobre 1958 en vigueur
(à jour de la révision constitutionnelle du 23 juillet 2008)

Titre X - DE LA RESPONSABILITÉ PÉNALE DES MEMBRES DU GOUVERNEMENT

ARTICLE 68-1.

Les membres du Gouvernement sont pénalement responsables des actes accomplis dans l'exercice de leurs fonctions et qualifiés crimes ou délits au moment où ils ont été commis.

Ils sont jugés par la Cour de justice de la République.

La Cour de justice de la République est liée par la définition des crimes et délits ainsi que par la détermination des peines telles qu'elles résultent de la loi.

ARTICLE 68-2.

La Cour de justice de la République comprend quinze juges : douze parlementaires élus, en leur sein et en nombre égal, par l'Assemblée nationale et par le Sénat après chaque renouvellement général ou partiel de ces assemblées et trois magistrats du siège à la Cour de cassation, dont l'un préside la Cour de justice de la République.

Toute personne qui se prétend lésée par un crime ou un délit commis par un membre du Gouvernement dans l'exercice de ses fonctions peut porter plainte auprès d'une commission des requêtes.

Cette commission ordonne soit le classement de la procédure, soit sa transmission au procureur général près la Cour de cassation aux fins de saisine de la Cour de justice de la République.

Le procureur général près la Cour de cassation peut aussi saisir d'office la Cour de justice de la République sur avis conforme de la commission des requêtes.

Une loi organique détermine les conditions d'application du présent article.

ARTICLE 68-3.

Les dispositions du présent titre sont applicables aux faits commis avant son entrée en vigueur.

 

DEPUIS 2003
EDF FRAUDE SES FACTURATIONS ENVERS TOUS LES CONSOMMATEURS
À DES MILLIONS D'EXEMPLAIRES

QUE LES MILLIONS DE CONSOMMATEURS PAYENT
SOUS LE CHANTAGE DE LA MENACE BANALISÉE

Dans cette affaire de fraudes nationales
il ne s'agit pas de condamner,
EDF comme toute institution ne se condamne pas,
il s'agit de SOIGNER la violence qui ronge les gouvernés gouvernants fonctionnant EDF
pour CESSER à souffrir l'incohérence de ses délits d'extorsions institutionnelles
dont les consommateurs payant sont les cibles.

 

Ouverture de cette page ? Pourquoi ?

FAIT CAUSAL
Le médiateur national de l'énergie a supprimé, sans le consentement du plaignant, le compte commun qui reliait les échanges de documents entre EDF et le plaignant.
Cette nouvelle censure prouve sa complicité aux délits de EDF : extorsions, falsification des factures et des comptes, détournements de fonds public, fraude fiscale, etc.

CONSÉQUENCE
La médiation a été annulée sans l'accord des 2 parties.
Pour ne pas interrompre la relation, le plaignant publie progressivement les documents concernant le différend, factures et lettres, ici à cette adresse : http://centrebombe.org/edf.html
Sachant que l'accès à ces documents est public, vous comprenez que le plaignant les rende anonymes pour éviter toute violence et malveillance inutile envers le plaignant.
Une protection contre certains agents EDF et Enedis suceptibles de méfaits anonymes. La haine de ses employés, sans raison, reste vive.

 

Après 17 ans de tentative d'entente (en 2024) :
Les agissements de EDF à travers ses agentes
font penser à un enfant gâté et capricieux
croyant soulager sa frustration par nuire aux autres.

 

Dans cette affaire,
qui dure depuis 2007,
il s'agit de faire cesser les délits de surfacturations, de faux en écriture et d'extorsion de EDF
pratiques qui terrorisent la vie privée des consommateurs d'électricité
POUR RIEN

Ou pour jouir du pouvoir de la terreur
par la menace banalisée
par lettre automatique
et chantage téléphonique.
La procédure banale de l'Extorsion
Condamnée sévèrement par le Code pénal.

 

Pourquoi les propriétaires les gérants et les comptables de EDF fraudent-ils les factures ?
QUE EDF EXPRIME CE QUE EDF A BESOIN !
pour cesser ses délits de facturations
ses violences et ses menaces envers
les consommateurs et ses employés
qui ne désirent certainement pas ruiner la source de leur alimentation électrique.

 

EDF
PAR LE COMPORTEMENT DE SES AGENTS
RÉVÈLE LE MALAISE DE SA DOMINATION
QUI N'IMPOSE QUE POUR IMPOSER

LA RAISON DE SON POUVOIR (DE NUIRE)
QUI À L'USAGE SE RÉVÈLE INUTILE ET ABSURDE,
VOIRE INFANTILE.
ROMPT TOUT DIALOGUE POSSIBLE.

EDF À
VOLER LES CONSOMMATEURS
EN SURFACTURANT LE PRIX DU KW/H
EN IMPOSANT DES IMPÔTS ILLÉGAUX
EN IMPOSANT UN COMPTEUR QUI FALSIFIE A AUGMENTER LES CHIFFRES À DISTANCE
EN IMPOSANT LE PÉAGE DE CE COMPTEUR AUX CONSOMMATEURS QUI NE LEUR APPARTIENT PAS
EN IMPOSANT LE CHANTAGE DE LA MENACE DE COUPURE D'ALIMENTATION ÉLECTRIQUE
SI LE CONSOMMATEUR NE PEUT PAS PAYER LES SOMMES ILLÉGALEMENT EXIGÉES
QUI SONT DOUBLÉES, VOIRE TRIPLÉES, ENCORE ET TOUJOURS +
L'AVIDITÉ INSTOPPABLE DES PROFITEURS DE EDF NE SE SOUCIE JAMAIS DE L'ILLÉGALITÉ DE LEUR CORRUPTION.
COMMENT EST-CE POSSIBLE ?

 

LE COMPORTEMENT DES AGENTES EDF
RÉVÈLE UNE POLITIQUE DE TERREUR
ET NON DE SERVICE PUBLIC.

 

« - Pourquoi et en quoi ça sert EDF de produire des facturations frauduleuses ?

- Ce n'est pas pour avoir + d'argent, il y en a tellement !

- C'est pour constater l'état de soumission de ses obligés

- Qui à payer le péage frauduleux bien visiblement imprimé

- Montre que tous les consommateurs sont complices de l'extorsion EDF
  (acceptant l'humiliation de leur soumission)

- Et donnent au pouvoir de leur nuire une autorisation illimitée. »

 

Médiateurs sans médiation

La publication = le fait de rendre publique une affaire privée qui concerne tous les consommateurs d'électricité dépendantes et dépendants de Electricité de France, a été provoqué par l'expulsion de la médiation par le médiateur national de l'énergie (sic) qui clôtura en novembre 2022 le compte ouvert en 2018 qui permettait l'échange par médiation entre les agents EDF et le plaignant. Échange totalement absent de la part du directoire de EDF, dont le plaignant attend, avec beaucoup d'autres, les explications de la raison de produire depuis 2003, date de la privatisation du service public, des factures frauduleuses. Depuis 20 ans (en 2023) les consommateurs payent le double, voire le triple, et + encore, de la valeur réelle de l'électricité qu'ils elles consomment. Les preuves des fraudes de EDF sont imprimées et publiées à des millions d'exemplaires adressés à tous les consommateurs recevant leur facture. La question essentielle qui demeure sans réponse et sans volonté de dévoiler la vérité depuis le différend entre le plaignant et EDF qui a débuté en 2007 est :

 

. POUR QUOI « AUGMENTER » ILLÉGALEMENT LES CHIFFRES DE LA FACTURATION DE L'ÉLECTRICITÉ CONSOMMÉE ?
. POURQUOI DISSIMULER DANS LA FACTURATION LE CALCUL DE SOMMES INDUES À FAIRE PAYER AUX CONSOMMATEURS ?
. POURQUOI NE PAS DIRE ET COMMUNIQUER FRANCHEMENT CE QUE LA COMPAGNIE A BESOIN À SES CONSOMMATEURS ?

Car, il est certain,
que tous les consommateurs de ce pays
sont prêts à protéger leur alimentation électrique
produite par Électricité de France.

Les crimes et délits de fausses facturations, de menaces, d'agressions, de chantages, de mensonges, etc.,
ne sont en rien nécessaires pour que la compagnie fonctionne sans souci.

ALORS POURQUOI EDF AGIT LA VIOLENCE PERMANENTE CONTRE SA CLIENTÈLE
ET REFUSE DE S'ACCORDER À LA RÉALITÉ DE SON FINANCEMENT AVEC ELLE,
SANS ABUSER SES CONSOMMATEURS À LES OBLIGER À PAYER DES FACTURATIONS FRAUDULEUSEMENT AUGMENTÉES ?

 

C'est la question
que pose le plaignant à EDF
sans réponse depuis 17 ans.

 

 

Même sans réponse, nous comprenons la raison EDF de ce que le pouvoir politique à nuire fait agir.
« La domination étatique passe par la peine » (sic).
Et le dominant pour pouvoir peiner le dominé volontaire doit recevoir le consentement du dominé.
Sans consentement du dominé, le dominant ne peut pas dominer.
C'est la raison démocratique de nos sociétés qui donne à la dictature (au gouvernement) politique sa raison d'exister.
Les consommateurs payent les fraudes pour affirmer leur consentement à leur humiliation en échange de leur confort.

Le confort physique dans l'inconfort psychologique est le contrat social auquel citoyens et citoyennes se soumettent.

 

 

Le médiateur national de l'énergie

à refuser les 2 raisons de sa fonction :
. Le refus de médiation et
. Le refus de conciliation
(pour le plaignant en 2021 et 2022, et avant avec le médiateur EDF),
efface en même temps, le souci de véracité entre EDF et le plaignant,
montrent que les médiateurs institués ne servent ni à accorder ni à accommoder un différend,
mais à obliger à soumettre les plaignants consommateurs à payer les fraudes EDF
ce qui fait des médiateurs : les complices de l'extorsion EDF.
Le Code pénal condamne aussi sévèrement les complices de l'extorsion.

 

EDF renforce ses fraudes et ses délits par :
1. la falsification des chiffres relevant la consommation électrique du plaignant, par doubler les chiffres affichés de sa consommation électrique à travers le compteur gouvernable à distance Linky, à partir de novembre 2021. Sa consommation au kW/h étant la même d'année en année, cette malveillance a été facilement détectée.
2. la suppression du compte commun chez le médiateur national de l'énergie, en novembre 2022.

 

Pourquoi EDF agit toujours perpétuellement à nuire ?

Délits supplémentaires :
1. en 2022 EDF falsifie à doubler les chiffres de la consommation du plaignant, à distance avec compteur Linky,
2. en 2018 EDF réduit l'ampérage de moitié à 3kVA à distance avec compteur Linky, mais 6kVA sont facturés.

 

Ces tentatives d'extorsion
ne résoudront pas le différend de 20 ans
entre EDF et ses consommateurs :

 

+ les agentes de EDF persécutent les consommateurs
+ EDF donne raison aux consommateurs
.

Ou,
à persécuter,
donne raison au persécuté,
jamais au persécuteur
.

 

EDF S'ILLUSTRE A CE QUE SES AGISSEMENTS NE SOIENT JAMAIS CONCILIANTS

L'hostilité régnante colportée par les agents EDF est une réalité qui dure depuis la fondation publique de l'entreprise.
Croire à priori la malveillance des consommateurs pour les terroriser par la menace banalisée du chantage n'est qu'un prétexte à entretenir la violence.
Cette politique a tué un grand nombre de consommateurs en difficulté, tel Roger à Orléans en 2011, mort l'hiver par coupure de l'alimentation électrique.

EDF n'a jamais été jugée pour meurtres.
Bien qu'indirectement l'institution a tué des milliers de personnes.
Bien que ces meurtres furent réalisés de manière indirecte,
par la suspension de l'alimentation électrique,
la personne punie (sic) parce qu'elle ne peut plus réaliser le péage (sic),
meurt de froid ou dans un incendie provoqué par la chute d'une bougie.
« La trêve hivernale a depuis empêché beaucoup de meurtres et épargné beaucoup de vies ».
Il fallait, pour son image, modifier ce comportement meurtrier avec la « trêve hivernale »
= cessation temporaire les hostilités de ses meurtres en série.
Utiliser le mot « trêve » signifie clairement que EDF agit une politique d'hostilités guerrière.

 

Au commencement

« En 2007, une remarque raciste déplacée d'une agente EDF a déclenché ma curiosité quant à savoir ce que facture EDF. Avant, comme tout le monde, je payais ma consommation électrique par « prélèvement automatique » (sic) faisant entièrement confiance à ce service public (même privatisé, bien qu'il y a détournement colossal de bénéfices dans les comptes bancaires particuliers de ses gouvernants) et en lui pardonnant par avance tous ses excès d'avidité apeuré avec le 1er, celui de la menace banalisée, avec conséquence de mort possible du consommateur par suspension de son alimentation électrique. Il s'agit bien d'assassinats que les employés dirigeants et dirigés de EDF ont commis envers les consommateurs qui ne peuvent plus payer leurs factures surfacturées. EDF agit l'illégalité d'un délit manifeste pour faire payer au consommateur sa consommation + chère qu'elle ne vaut réellement. POURQUOI AGIR ÇA ?

 

La tyrannie panique de EDF

Cette attitude tyrannique de la part d'un service au public (même privatisé) exprime une terreur interne ou inhérente à EDF, comme un enfant gâté qui refuse de dialoguer pour s'arranger par sympathie avec les autres et ne veut qu'agir qu'à commander à nuire les personnes qui ne le désirent pas, pour n'être qu'obéi. La frustration qui agit à jouir du pouvoir à obliger les autres relève de l'infantilisme. L'irresponsabilité mise en avant pour s'autoriser à punir à nuire les adultes pris dans l'engrenage de la pauvreté a une disposition dissimilée qui relève d'un comportement pathologique. EDF se fait agir par son directoire et ses agentes, comme si EDF allait disparaître d'une ruine imminente (sic). Le comportement de ses agentes font de cette entreprise + une police terrorisée usant du chantage aux comptes corrompus, qu'un fournisseur d'électricité qui se soucie du bien-être de sa clientèle.

 

Depuis 2007 :
EDF refuse d'entendre le plaignant
pour trouver une solution à sa panique,
en 2024, ça fait 17 ans que le plaignant demande à EDF les arguments de ses délits et de sa violence.
Sans réponse
que des mensonges manifestes
qui se vérifient facilement.

 

BIEN QUE LA FRAUDE EDF SOIT COLOSSALE,
LE PLAIGNANT N'A JAMAIS ARRÊTÉ DE PAYER L'ÉLECTRICITÉ QU'IL CONSOMME.

Depuis 2007,
le plaignant demande la justification des délits de fraudes inscrites dans les factures et la raison de leurs émissions.
Mais depuis 2007 : Rien.

Le plaignant reçoit de temps à autre des « explications » de certaines de ses agentes
rédigeant une lettre s'efforçant d'expliquer la destination des impôts facturés nommés « taxes et contributions ».
La facturation de « contributions » est illégale et injustifiable pour une compagnie commerciale privée.
Ces contributions sont expliquées par les nombreux agents de tout le pays,
abusés par des mensonges qui ne peuvent pas abuser une personne sensée et avisée.

Les 3 justifications que le plaignant recevait,
communiquées par des agentes convaincues de leur véracité,
étaient que ces 3 impôts servent à :

1. aider les pauvres à payer leur facture (sic),
2. payer l'acheminement transatlantique et transpacifique de l'électricité de France à St Pierre et Miquelon (près du Canada) en Nouvelle-Calédonie (près de la Nouvelle-Zélande) et dans dans toutes les anciennes colonies françaises insulaires de la planète par les câbles électriques sous-marins (sic), et
3. rembourser les frais d'achat de l'électricité solaire aux particuliers (sic).

Sachant que ces « contributions » représentent 10% de la facturation en + du prix de l'électricité en perpétuelle augmentation en millième d'euros (sic), montrent clairement que EDF se moque de ses consommateurs. Ces mensonges sont grossiers. Mais pourquoi mentir la destination des fonds collectés ? Qui ne peut servir qu'à leur détournement. Détournement de fonds public est délit grave.

Le seul risque, qui ne concerne pas EDF, est que ces fausses contributions soient retirées des facturations EDF. Est-ce un manque à gagner pour faire fonctionner la compagnie ? Non. Qu'une collecte illégale qui ne devrait pas utiliser les factures EDF. Le gouvernement propriétaire serait condamné pour détournement massif d'argent public envers les millions de consommateurs, depuis 2003. L'aveu de la fraude révèlerait les dispositions criminelles d'extorsion du gouvernement propriétaire. Nous en sommes bien conscients. Mais l'assainissement du pouvoir politique devient essentiel pour guérir nos sociétés malades, à force d'agir d'hostilités envers ses électeurs et électrices.

 

LE 1er DÉLIT BIEN VISIBLE DE EDF
DANS SA FACTURATION EST :

L'IMPOSITION DE LA TVA (= taxe sur la valeur ajoutée qui est un impôt) SUR LES IMPÔTS EN SUPPLÉMENT ET IMPOSÉS.
C'est une fraude fiscale, mais renversée.
Car la destination de l'argent en supplément collecté par EDF demeure secrète.
Et, cette tenue au secret confirme que EDF opère des détournements permanents de fonds public.
Le détournement de fonds public est un délit à la hauteur des fraudes fiscales gouvernementales réfugiées dans les paradis fiscaux.
Il y a 9 fraudes répétées dans chaque facture émise à des millions d'exemplaires depuis 16 ans.
Où la moitié de la totalité de l'argent perçu en milliards d'euros est frauduleuse.

 

+ de 54 milles milliards de délits perpétrés par EDF depuis 2003
   contre 50 millions de consommateurs de ce pays :

1. Imposition de la TVA sur 3 impôts
2. Imposition de 3 impôts dont la réelle destination est dissimulée par des mensonges, ce qui fait :
          a. être prétendue une taxe locale qui est détournée à usage privée
          b. impôt illégal détourné dans des caisses anonymes
          c. détournenement de fonds public
3. Une entreprise privée n'a aucun droit d'imposer un autre impôt que la TVA à ses clients.
4. Imposition du péage 2 mois avant la date réelle de sa consommation. Ce qui signifie que le consommateur paye 2 mois supplémentaires sur sa consommation d'électricité générale dans son lieu de résidence qu'EDF ne rembourse pas. EDF utilise pour ces calculs, des algorithmes à base de probabilité pour débiter ses factures antidatées.
4. Imposition du péage d'un « abonnement » par contrat est obscure et injustifiable, car il mêle et le taux de kVA et le péage de la location (sic) du compteur qui n'est pas le bien du consommateur, mais celui de EDF.
5. Imposition d'un compteur contrôlable à distance qui peut afficher n'importe quel chiffre. Expérience dont je fais le cobaye depuis novembre 2021. EDF ainsi, sans doubler le prix de l'électricité double le prix de la facture.
6. Augmentation permanente du coût de l'électricité au millième de centimes : une + value supplémentaire multipliée par les millions de factures émises.
7. Le prix de l'électricité est augmenté sans véritable ou avec de fausses justifications : l'argumentation de la hausse du prix du gaz russe et du charbon, alors que l'électricité de ce pays produite est en surplus (= + que nécessaire), est d'origine nucléaire à 97% devrait être l'électricité la moins chère du monde.
8. La lettre de menace banalisée montre que EDF n'opère pas un échange, mais une contrainte par le péage. C'est une preuve d'extorsion par le chantage : si le consommateur ne paye pas => son alimentation électrique suspendue (sic). Dans le milieu de la pègre, ça se nomme un racket.
9. Le montant total du péage facturé et exigé par EDF ne correspond en rien à la réalité de la production et l'acheminement de l'électricité dans les foyers.
10. etc.

 

 

Ce que le plaignant publiait sur le site du médiateur national de l'énergie, est publié maintenant ici :

il s'agit :

1. des factures EDF que le plaignant doit modifier pour ne pas être complice des fraudes et délits de EDF.
2. des lettres envoyées et reçues entre EDF et le plaignant.

Le plaignant sollicita le médiateur national de l'énergie en 2018 pour une entente et une consiliation
Le médiateur national de l'énergie demanda la copie des factures du plaignants depuis 2016 qui sont reproduites dans cette page  :
Ce ne fut pas une médiation, mais une condamnation du particulier plaignant, un jugement, qui donna raison à EDF.

 

adresse email tampon de communication
entre les propriétaires et les agents gérant EDF
et le consommateur plaignant

 

Chaque facture émise depuis 2003 par EDF est une tentative d'extorsion.
L'extorsion est réalisée quand la facture est payée par l'extorqué.e.
L'extorsion est un délit majeur condamné par le Code pénal.

 

[pour visualiser l'image cliquez sur l'image]

 

2024

Factures EDF Frauduleuses corrigées
où le montant de l'extorsion EDF n'est pas payé

 

 

2023

Factures EDF Frauduleuses corrigées
où le montant de l'extorsion EDF n'est pas payé

 

 

2022

Les Factures Frauduleuses de EDF corrigées
où le montant de l'extorsion EDF n'est pas payé

 

EDF facture novembre 2022 rectoEDF facture novembre 2022 versoEDF/EDF.factures/2022/EDF_facture.12.septembre.2022_recto.jpgEDF facture septembre 2022 versoEDF facture juillet 2022 rectoEDF facture juillet 2022 versoEDF facture mai 2022 rectoEDF facture mai 2022 versoEDF facture mars 2022 rectoEDF facture mars 2022 versoEDF facture janvier 2022 rectoEDF facture janvier 2022 verso

 

Courrier du plaignant à EDF

4 lettres sans réponses :

12 juillet 2022 : EDF irresponsable ? lettre pour Noemie de EDF à Caen.pdf

12 mai 2022 : EDF CONFIRME SA MALVEILLANCE À FRAUDER LES FACTURES DES CONSOMMATEURS.pdf

15 mars 2022 : EDF prouve encore une fois clairement sa malveillance et son mépris envers les consommateurs.pdf

14 janvier 2022 : lettre aux responsables EDF - LA CRISE EDF ET L'ÉLECTRICITÉ SALE.pdf

Courrier de EDF au plaignant

1 lettre avec la réponse du plaignant ci-dessus :

...

 

2021

Les Factures Frauduleuses de EDF corrigées
où le montant de l'extorsion EDF n'est pas payé

 

 

Courrier du plaignant à EDF

...

Courrier de EDF au plaignant

...

 

2020

Les Factures Frauduleuses de EDF corrigées
où le montant de l'extorsion EDF n'est pas payé

 

 

Courrier du plaignant à EDF

...

Courrier de EDF au plaignant

...

2019

Les Factures Frauduleuses de EDF corrigées
où le montant de l'extorsion EDF n'est pas payé

 

 

Courrier du plaignant à EDF

...

Courrier de EDF au plaignant

...

2018

Les Factures Frauduleuses de EDF corrigées
où le montant de l'extorsion EDF n'est pas payé

 

 

Courrier du plaignant à EDF

. EDF_comportement.anticonstitutionnel_12.sept.2018.pdf [lettre au médiateur national de l'énergie]

. EDF_Mathius.Shadow-Sky.reponse.a.lettre.anonyme.agente.EDF_25.sept.2018.pdf

. EDF_reponse.a.la.lettre.du.24.sept.2018.de.l.agente.EDF.Marguerite.Gameiro.pdf

. EDF_reponse.de.Mathius.Shadow-Sky.a.la.menace.du.Mediateur.National.de.lEnergie.pdf

. EDF_son.comportement.(=.la.ligne.de.conduite).est.anticonstitutionnel.pdf

. EDF-Shadow-Sky_Reponse.a.la.mediation.du.9.oct.2018.du.Mediateur.National.de.lEnergie.pdf

...

 

Courrier de EDF au plaignant

. EDF.confirme.la.reduction.sans.preavis.de.la.puissance.electrique.minimale.mp3

. EDF.explique.ses.taxes.contributions.et.TVA.facture_2018.pdf

. EDF_24.septembre.2018_message.de.Marguerite.Gameiro.qui.par.ses.propos.est.une.chargee.de.mission.EDF.pdf [pas une médiatrice]

. EDF_Le.Mediateur.National.de.lEnergie.menace.Mathius.Shadow-Sky.jpg

. EDF=ERDF=Enedis_MENACE.robotique.envers.consommateur.mp3

. EDF-Shadow-Sky_D2018-10435_mediation.du.Mediateur.National.de.lEnergie_9.oct.2018.pdf [jugement final de la fausse médiation]

...

2017

Les Factures Frauduleuses de EDF corrigées
où le montant de l'extorsion EDF n'est pas payé

 

 

Courrier du plaignant à EDF

. EDF_lettre.au.ministre.Nicolas.Hulot_12.juin.2017.pdf

...

Courrier de EDF au plaignant

...

2016

Les Factures Frauduleuses de EDF corrigées
où le montant de l'extorsion EDF n'est pas payé

 

 

Courrier du plaignant à EDF

...

Courrier de EDF au plaignant

...

 

.

Les factures corrigées remontent jusqu'à 2007
où le montant de chaque tentative d'extorsion,
accompagnée de menaces des agents EDF, n'est pas payé
.

Toutes les factures de EDF prouvent que les délits sont perpétrés depuis sa privatisation. Et avant ?

 

.

 

Ne sont pas publiés :

Les lettres de menace.
Très abondantes permanentes et automatiques
où le montant exigé ne correspond jamais au montant de la facture,
en soustraction de ce qui a été payé.

Tous les documents originaux envoyés par EDF depuis 2007
en + de ceux du plaignant
sont en possession du plaignant.
Le dossier entier pèse plusieurs kilogrammes.

 

.

 

Le Code pénal
[pdf 463Ko
[sans les explications
ni les commentaires. Pour ça,
se référer à l'édition Dalloz]

De l'extorsion, CHAPITRE II

Section 1 De l'extorsion
9 articles de 312-1 à 312-9

Section 2 Du chantage
3 articles de 312-10 à 312-12

 

.

 

centrebombe.org
hôte du plaignant

porte d'entrée du site hôte