Les Atirnons Erreurs des Temps

cérémonie où 7 groupes d'entités sages errent les temps infinis (non-mécaniques)

 

Les Atirnons Erreurs des Temps (1984)

cérémonie des temps infinis de la voix

MUSIQUE VOCALE MASSIVE

7 choeurs et solistes autour et entre les Ephémèrôdes

 

Les Atirnons Erreurs des Temps, partition inachevée en 1984, mélange : la cérémonie (le respect da sa vie mis en spectacle), la répétition de la différence dans l'attitude musicale, la défétichisation de la « voix céleste » en choeur, la mise en doute de l'idée de début et de fin à travers sa forme musicale, l'écoute décentralisée et multipliée des différents mêmes dans les projections spatiales des sons vocaux (une parabole par choeur pour directionnaliser son émission vocale et une délocalisation permanente des solistes : l'arbre à micros (de 14 micros) fut inventé pour ça), la fin du règne exclusif de l'échelle tempérée de 12 tons, la réalisation de l'artmonie nonoctaviante des Champs Scalaires à la voix en choeur,

Cette départition situationniste-contextuelle signifie que l'un sans l'autre ne fonctionne pas. Les Atirnons ont besoin des Ephémèrôdes et vice versa (bien qu'ils puissent s'en passer), mais ne le souhaitent pas. Les Atirnons comme les Ephémèrôdes ne sont pas obéissants, ils n'exécutent pas la musique, ils la vivent en la jouant. Pour cela, une indépendance (autonomie) est nécessaire partant de la règle du jeu musical proposé à la différence des Ephémèrôdes qui différencient par le rythme élastique des mêmes figures de hauteurs : les Atirnons différencient par les hauteurs morphiques (d'échelles nonoctaviantes en liaison qui se métamorphosent) des mêmes figures de rythmes.

Il existe 20 groupes rythmiques attachés aux registres vocaux des Atirnons caractérisés par un ensemble de proportions de durées identifiables limitées (de 3 4 5 6 7 8 9 11 13 15 valeurs) à partir de la forme du « triangle de valeurs pointées » qui donne la particularité de pouvoir jouer des rythmes sortants de la mesure ou en accélérations+ralentissements ensembles permanents. La caractéristique du chant se situe justement dans ces temps sans horloge qui s'égarent volontairement dans l'impossibilité de localiser une battue régulière. Histoire de perdre le sens commun.

Les Atirnons sont la continuation de la série des musiques intitulées : : les lignes d'Erre mais à nombre limité de proportions temporelles.

...

 

1984

L'organisation massive de la musique des Atirnons commence et s'épanouit par le jeu :

 

Règle n°1
Chaque Atirnon ATTRAPPE ses hauteurs, des Epémèrôdes (qui disposent des champs scalaires nonoctaviants).

=> cette règle implique une interprétation de la musique par l'écoute, dans la boucle constante :

écoute-> mémorisation -> chant
réception -> identification -> émission vocale

pour ça, il n'y a pas d'ordre écrit, mais des opportunités qui se présentent.

 

Règle n°2
A chaque fois différente dans son groupe de proportions (intervalles de temps) rythmiques.

...

...

ATTENTION : cuisine de compositeur :

 

1er Regroupements (en 1984) minimum : 1 voix par groupe, 3 voix par choeur (7 choeurs) + 1 enfant par choeur = 21+7 voix :

1 Soprani I 3 proportions & 3 passages
2 Soprani II 7 proportions & 10 passages
3 Soprani III 9 proportions & 19 passages
4 Mezzo Soprani I 4 proportions & 4 passages
5 Mezzo Soprani II 8 proportions & 7 passages
6 Mezzo Soprani III 11 proportions & 24 passages
7 Alti I 5 proportions & 5 passages
8 Alti II 6 proportions & 5 passages
9 Alti III 7 proportions & 14 passages
10 Haute contre I 3 proportions & 3 passages
11 Haute contre II 11 proportions & 24 passages
12 Haute contre III 13 proportions & 29 passages
13 Barytons I 4 proportions & 3 passages
14 Barytons II 8 proportions & 7 passages
15 Barytons III / ? diagramme 1984 perdu
16 Basses I 5 proportions & 5 passages
17 Basses II 7 proportions & 14 passages
18 Basses III 13 proportions & 29 passages
19 Basses profondes I 6 proportions & 5 passages
20 Basses profondes II 9 proportions & 19 passages
21 Basses profondes III 15 proportions & 34 passages
22 Enfants / ? diagramme 1984 perdu
pas de registre ténor, remplacé par le registre haute-contre, contratenor ou "voix de tête".

1ere Répartition (en 1984) des registres vocaux dans les 7 choeurs :

Choeur I Soprani I + Mezzo Soprani I + Alti I + Enfant
Choeur II Mezzo Soprani II + Alti II + Haute contre I + Enfant
Choeur III Alti III + Haute contre II + Barytons I + Enfant
Choeur IV Haute contre III + Barytons II + Basses I + Enfant
Choeur V Barytons III + Basses II + Basses profondes I + Enfant
Choeur VI Basses III + Basses profondes II + Soprani II +Enfant
Choeur VII Basses profondes III + Soprani III + Mezzo Soprani III + Enfant

Le champ des proportions de durées retenues en 1984 couvre une étendue de 4 (•||) à 255 (□.......) unités.
[Dans le « triangle de valeurs pointées » sont ignorées les proportions 1 (•||||), 2 (•|||) et 3 (•|||.)] * :

128 192 224 240 248 252 254 255
64 96 112 120 124 126 127  
32 48 56 60 62 63    
16 24 28 30 31      
8 12 14 15        
4 6 7          
<=>
□. □.. □... □.... □..... □...... □.......
O O. O.. O... O.... O..... O......  
o o. o.. o... o.... o.....    
•. •.. •... •....      
•| •|. •|.. •|...        
•|| •||. •||..          

les valeurs 7 15 31 63 127 et 255 obligent à ne pas dépasser le tempo de 60 bpm pour la valeur de 16 unités (autrement nommée : la noire (à 60) = •), la différence entre 127 O....... (ronde 7x pointée) et 128 □ (carrée) est imperceptible, et rend compte des proportions imperceptibles (au premier passage) grisées dans le tableau :

128 192 224 240 248 252 254 255
64 96 112 120 124 126 127
32 48 56 60 62 63
16 24 28 30 31
8 12 14 15
4 6 7          
<=>
□. □.. □... □.... □..... □...... □.......
O O. O.. O... O.... O..... O......  
o o. o.. o... o.... o.....    
•. •.. •... •....      
•| •|. •|.. •|...        
•|| •||. •||..          

pourtant ces proportions sont à considérer + comme un champ de valeurs de vitesses en bpm que des quantités de temps : il ne s'agit pas d'annuler ces proportions pointées sous prétexte d'imperceptibilité quantitative monodique puisqu'elles servent à l'hétérophonie des 7 choeurs entre eux :

480 320 272 256 248 244 242 241
240 160 136 128 124 122 121  
120 80 68 64 62 61    
60 40 34 32 31      
30 20 17 16        
15 10 8,5 8        

Le doublement des vitesses est évité (dans la verticalité du tableau) : c'est un rapport de 2 pas, pas très subtil musicalement (comme l'octaviation). Entre la 1ere et la 2d colonne le rapport est de 2 pour 3 ou binaire pour ternaire bien connu avec l'usage du triolet contre duolet.

Par curiosité, localisation des valeurs pointées dans la totalité des valeurs entières de 1 à 255

128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179 180 181 182 183 184 185 186 187 188 189 190 191 192 193 194 195 196 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206 207 208 209 210 211 212 213 214 215 216 217 218 219 220 221 222 223 224 225 226 227 228 229 230 231 232 233 234 235 236 237 238 239 240 241 242 243 244 245 246 247 248 249 250 251 252 253 254 255
64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127                                                                                                                                
32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63                                                                                                                                                                                                
16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31                                                                                                                                                                                                                                
8 9 10 11 12 13 14 15                                                                                                                                                                                                                                                
4 5 6 7                                                                                                                                                                                                                                                        
2 3                                                                                                                                                                                                                                                            
1                                                                                                                                                                                                                                                              

Pour une vitesse de 8 = • = 1'', on a 3 = •|||. = 3/16'' et 256 = □....... = 16'' - 1/16'' = 15''93''' (256 = □_□ = 16'') :
peut-on chanter une note pendant 16'' : oui, voire jusqu'à 20'' et +.

exemple sonore des rythmes à 2 voix |3 + 255| & |4 + 256| :

|: •|||. □....... :|
|: •|| □_□ :|

...

les valeurs proportionnelles "pointées" forment l'ensemble

P = {3 ; 6 ; 7 ; 12 ; 14 ; 15 ; 24 ; 28 ; 30 ; 31 ; 48 ; 56 ; 60 ; 62 ; 63 ; 96 ; 112 ; 120 ; 124 ; 126 ; 127 ; 192 ; 224 ; 240 ; 248 ; 252 ; 254 ; 255}

de 28 éléments.

...

 

Rappel :

* valeurs usuelles :
symbole nom valeurs numériques
•|||| quadruple croche 1/16 1 1/128
•||| triple croche 1/8 2 1/64
•|| double croche 1/4 4 1/32
•| croche 1/2 8 1/16
noire 1 16 1/8
o blanche 2 32 1/4
O ronde 4 64 1/2
carrée 8 128 1

 

 

 

AUDITION OUVERTE A TOULOUSE POUR TROUVER : L'ATIRNONe, la voix qui accompagnera L'ÉPHÉMÈRÔDE en concert
contact mathius

 

re tour à la table des matières

Les Ephémèrôdes Cardent des Chrônes + Les Atirnons Erreurs des Temps : renaissance et révolution. Journal de la mise en concert (2013/2014)