un voyage au bout du possible de l'homme
musique pour OVO, batterie rafale, choeur de femmes hurlantes, arco-guitar et lumières dans le brouillard

2008

la pensée de Georges Bataille

 

Un Voyage au Bout du Possible de l'Homme fut conçu dans la continuité des recherches entreprises avec l'Extrême Sonique Sans Concession Réuni, un orchestre transclasse fondé en 2007 pour l'interprétation de De l'Extase la Musique Extrême. Cet orchestre était l'occasion de la création du choeur de femmes hurlantes dont les chants hurlés sont réalisés avec les textes de Georges Bataille. Cette quatrième création avec l'ESSCR marque la fin de son aventure dû à une censure et une interdiction violente fin 2008. En fait, non. La musique n'est pas et n'a pas été épuisée (par son interdiction), elle continue par son existence à braver toutes les censures. 2012 : renaissance.

ici sa renaissance en 2012

Personnes et nomenclature :

8 musicien/nes :
I. pianiste pilote de l'OVO [clavier à 4 mains non exclu]
II. batterie en rafales
III. choeur de femmes hurlantes (4 voix minimum)
IV. guitare électrique meteor et arco-guitare couchée (guitare classique et archets de bois)
V. lumières et brouillard

Contexte musical :

L'exploration musicale se déroule dans le contexte du brouillard (d'illusions optiques) où le public est (dans « l'arène ») avec les musiciens. Le brouillard crée un aveuglement d'identification dont les lumières vont étendre l'effet par une délocalisation permanente : la lumière déplace les repères par : sa mobilité, ses tremblements, sa ténuité, son intensité et sa température des couleurs (froid, tiède, chaud) constamment mouvants. L'érotisme d'Un Voyage au Bout du Possible de l'Homme se situe dans le touché sonique de l'orgasme : les caresses aveugles des vibrations de la musique (débordant de son conditionnement).

...


I. OVO

Interprétation tranchée des parties de l'OVO (l'Orchestre Virtuel Organisé) au clavier du sampler

La musique de l'OVO est séparée en 51 tranches (49 + 2 couches) réparties sur chaque touche d'un clavier midi [ici de Do1 (C1) à Ré5 (D5)] qui pilote le sampler [ici un Kontakt]. Les tranches sont disposées de gauche à droite dans sont déroulement temporel original. Mais ce débit chronologique ne se respecte pas dans l'interprétation ou si. Chaque tranche est un morceau de musique en lui même composé dans ce sens, c'est aussi un échantillon sonore à jouer avec les autres. Avec 10 doigts, 10 tranches sont superposées = polyphonie 10, bien que chaque tranche ait sa polyphonie interne. Pour faciliter l'identification non nécessaire, les 51 tranches peuvent se regrouper en 8 groupes + le son de fond (un silence actif). Chaque groupe peut se considérer comme une partie à jouer dedans ou pas. À titre indicatif toute la musique de l'OVO se tient sur un tempo à 244 bpm et une métrique de 11/4.

Fond Groupes Tranches et couches (slices & layers) keys / touches
son de fond
silence actif
groupe 1
9 tranches
sous groupe
4 tranches
tranche 1 : 37,87 sec C1
tranche 2 : 37,87 sec C#1
tranche 3 : 37,87 sec D1
tranche 4 : 40,57 sec D#1
sous groupe
5 tranches
tranche 5 : 37,87 sec E1
tranche 6 : 37,87 sec F1
tranche 7 : 37,87 sec F#1
tranche 8 : 37,87 sec G1
tranche 9 : 40,88 sec G#1
groupe 2
7 tranches
tranche 10 : 40,27 sec A1
tranche 11 : 16,23 sec A#1
tranche 12 : 45,74 sec B1
tranche 13 : 48,93 sec C2
tranche 14 : 16,91 sec C#2
tranche 15 : 29,08 sec D2
tranche 16 : 1mn 52,60 sec D#2

groupe 3
5 tranches

tranche 17 : 14,02 sec E2
tranche 18 : 58,09 sec F2
tranche 19 : 3,44 sec F#2
tranche 20 : 17,70 sec G2
tranche 21 : 11,37 sec G#2
groupe 4
9 tranches
tranche 22 : 8,11 sec A2
tranche 23 : 16,23 sec A#2
tranche 24 : 5,41 sec B2
tranche 25 : 59,51 sec C3
tranche 26 : 31,72 sec C#3
tranche 27 : 12,30 sec D3
tranche 28 : 29,02 sec D#3
sous groupe
4 tranches
tranche 29 : 13,59 sec [t'es fou] E3
tranche 30 : 1mn 1,50 sec F3
groupe 5
5 tranches
tranche 31 : 34,36 sec F#3
tranche 32 : 20,23 [oua] G3
tranche 33 : 1mn 8,40 sec [indé] G#3
sous groupe
4 tranches
tranche 34 : 56,31 sec A3
tranche 35 : 10,94 sec [oua] A#3
groupe 6
6 tranches
tranche 36 : 19,92 sec [ça rentre] B3
tranche 37 : 1mn 32,70 sec [j'suis déçu] C4
tranche 38 : 36,89 sec C#4
tranche 39 : 1mn 27,50 sec D4
tranche 40 : 56,80 sec D#4
tranche 41 : 35,16 sec E4
groupe 7
6 tranches
tranche 42 : 36,39 sec F4
tranche 43 : 51,39 sec F#4
tranche 44 : 40,57 sec G4
tranche 45 : 1mn 21,10 sec G#4
tranche 46 : 32,46 sec A4
tranche 47 : 2mn 7,40 sec A#4
groupe 8
2 tranches
2 couches
tranche 48 couche A : 5mn 29,60 sec [rien] B4
tranche 48 couche B : 5mn 29,60 sec [buzz spatial] C5
tranche 49 couche A : 5mn 38,30 sec [pour moi y'a pas d'pute] C#5
tranche 49 couche B : 5mn 38,30 sec [sans voix] D5

Autres groupement possible des tranches :
groupe 1 : 9 tranches
groupe 2 : 5 tranches
groupe 3 : 2 tranches
groupe 4 : 5 tranches
groupe 5 : 7 tranches
groupe 6 : 7 tranches
groupe 7 : 6 tranches
groupe 8 : 5 tranches
groupe 9 : (1+2)+2 tranches à superposer

Recette :

Conseils :
. 1re chose : bien mémoriser chaque tranche jusqu'au bout du son.
. 2e chose : essayer différentes combinaisons de tranches d'abord par 2 puis par 3, 4, jusqu'à 10 : avec les 10 doigts de la main.
. 3e chose : bien mémoriser les combinaisons retenues, mais pas trop. Il doit rester un effet de surprise de soi et des autres.
. 4e chose : tester les tranches comme samples à jouer et à combiner avec les autres pour découvrir des identités remarquables et des altérités communes. Se choisir une palette sans trop prévoir.
. 5e chose : mélanger le tout dans le temps, le temps de donner du bon temps.
. 6e chose capitale : quand on n’a plus rien à « dire » on se retire.

Remarque :
Cette musique est destinée à des interprètes, pas à des exécutants. La re:composition perpétuelle de l'oeuvre ne change pas l'oeuvre, mais l'enrichit. Disposer d'une oeuvre comme d'un instrument de musique est l'intention volontaire de cette oeuvre.

Le bruit de fond doux apaise la complexité musicale de l'OVO, histoire de laisser respirer (comme ouvrir les fenêtres pour aérer), par bruit nous entendons un son trop complexe pour être perçu pensable dans l'immédiat. Le son de fond a une durée de 4mn 6sec 3/100 mis en boucle pour ne pas reconnaître sa boucle. En accord, ce son provoque plus une synthèse additive qu'une harmonie de hauteurs, avec une évolution en canon aux divers degrés de l'accord. Ce son de fond sur 2 pistes en déphasage est double dans la stéréo, quadruple dans la quadriphonie et sextuple dans l'hexaphonie. Chaque son de fond se dispose sur une de nos échelles premières non-octaviantes : 2 échelles pour la stéréo, 4 pour la quadriphonie et 6 pour l'hexaphonie. Nous avons choisi l'échelle de 5/14e de ton pour la première (4te divisée par 7 <=> 71,42857 cents) dont sa note focale est à D3 qui vient se frotter contre l'échelle divisant l'octave en 16 intervalles (3/8e de ton <=> 75 cents) avec sa note focale à B2 pour la seconde.

Les claviers MIDI permettent le contrôle : de volume, de pitch bend, d'attaque dynamique (velocity), d'aftertouch, de modulation, etc., accès à prendre en compte dans l'interprétation. Le volume contrôle le volume global de l'OVO, mais pas celui du son de fond. Le pitch bend contrôle 1. la vitesse et le pitch avec en + et - une 6te M diminuée, ainsi qu'en même temps la vitesse de la trajectoire des tranches spatialisées en hexaphonie, l'attaque permet de jouer l'intensité de la tranche. Le son de fond (double fichier stéréo en déphasage progressif volontaire) a une double trajectoire spatiale indépendante et très lente dans l'hexaphonie.

il y a 51! = 1,5511187532873822802242430164693e+66 possibilités à chaque changement de doigté. Le plus simple est de déclencher une touche après l'autre de gauche à droite jusqu'à la fin. L'autre plus amusante consiste à tout chambouler et à utiliser le clavier de samples en tant qu'instrument de musique. Les allures du jeu (tempi) sont données par les tranches elles-mêmes qui possèdent leur propre allure(s). Il n'est donc pas difficile de se poser dessus ou pas (tempo à 244 bpm et une métrique de 11/4).

L'interprétation de l'OVO de « Un Voyage au Bout du Possible de l'Homme » est à la fois une modification ludique et émotive de sa forme, le jeu (action-réaction) avec les autres musiciens dans l'échange sonique et une production d'émotions par l'intensité de l'intention : de la musique.

5 possibilités s'offrent au pianiste pour interpréter l'orchestre tranché :

1. Exécuter le déroulement initialement prévu de l'OVO en jouant une touche après l'autre les 49 tranches jusqu'au bout du début à la fin.
2. Exécuter le déroulement imprévu de l'OVO en jouant les 49 tranches jusqu'au bout dans le désordre.
3. Interpréter la proposition de MS inscrite sur la tablature.
4. re:composer une interprétation personnelle ou se lâcher dans une improvisation intuitive.
5. appliquer une partition existante et marquante pour piano de son choix : « ce qui est drôle, c'est que toute partition pour piano située ou resituée (en ramenant les notes situées en dessous et au-dessus de l'ambitus do1-ré5 par une transposition des notes extérieures à l'octave pour les mettre à l'intérieur) dans l'ambitus compris entre C1 (do1) et D5 (ré5) de 51 touches peut interpréter l'orchestre de l'OVO tranché d’un voyage au bout du possible de l'homme : c'est l'application d'une forme sur une autre où tout ne sera pas entendu ni dans l'une ni dans l'autre » : une interprétation + une re:composition du passé sur le présent passé. Cette idée m'amuse beaucoup !

Je serai ravi que le déclenchement de la tranche (sample) ne soit pas lu à chaque déclenchement au départ de la tranche (du sample). Que la lecture de la tranche en boucle (sample) soit dissociée de son déclenchement (en enfonçant la touche du clavier). Ce qui fait qu'à chaque attaque de la tranche (sample) le son n'est pas le même.

...

Vos requêtes :

. Demandez les 51 tranches en stéréo (fichiers audio 2 pistes .wav 44kHz 16bit réduits de l'hexaphonie à la stéréo) à 1dimension=1D pour diffusion stéréo. zip 561Mo.

. Demandez le fichier multi "monolith" (sons+patch+réglages) Kontakt 2 .nkm avec toutes les tranches et les réglages nécessaires prêt à jouer. Les tranches stéréos sont configurées pour être diffusées dans un système hexaphonique (quadra possible avec hp 5 et 6 en moins : effet de disparition très intéressant). zip 569Mo

. Demandez le fichier multi "monolith" (sons+patch+réglages) Kontakt 4 .nkm avec toutes les tranches et les réglages nécessaires prêt à jouer. Les tranches stéréos sont configurées pour être diffusées dans un système hexaphonique (quadra possible avec hp 5 et 6 en moins : effet de disparition très intéressant). zip 561Mo

. Demandez les 51 tranches en hexaphonie (fichiers audio 6 pistes .wav 44kHz 16bit hexaphoniques) => 3 dimensions 3D ~ 1Go800Mo. Pour l'hexaphonie vos samplers doivent pouvoir lire des fichiers .wav 6 pistes.

Téléchargements :

. Table de l'OVO pdf 36Ko
. Papier conducteur de l'OVO pdf 15Ko (mnémonique d'une interprétation personnelle)
  [dans les cases s'inscrivent les touches du clavier à jouer avec quel doigt...]

...

II. la batterie en rafale (blast drums)

La technique de la rafale (le blast) à la batterie vient de l'inventivité permanente du rock, la rafale s'utilise dans le style hardcore et grindcore (avec double pédale de grosse caisse en trémolo) issu du hard rock issu lui-même du rock voire du jazz-rock. La technique du blast (onde de choc ou effet de souffle) élève le tempo dans la rafale où les limites de la vitesse maximale pour les musiciens sont atteintes, voire dépassées. La technique de la batterie en soixante ans de rock and roll a évolué d'une façon magistrale (a donnée de fameux virtuoses) et contrairement au jazz, ne c'est jamais arrêté d'inventer : sans doute par son côté rebelle affirmé.

Dans Un Voyage au Bout du Possible de l'Homme, la batterie intervient en moteur accélérateur qui emporte le flux de la musique (comme un avion qui décolle). Son rôle est de maintenir la musique en suspension par les effets du souffle du blast. Une onde de choc qui emporte (l'avion) toujours plus loin. L'échange rythmique entre l'orchestre tranché (l'OVO) joué au clavier et la batterie est l'action principale qui secoue et motive la musique.

Un musicien du rock n'est pas un musicien du conservatoire, il sait ce qu'il a à jouer et ne souhaite pas de partition : on s'arrange in vivo pendant les répétitions et les jeux sont gardés en mémoire. Le compositeur suggère et le musicien vérifie si ça lui convient. Si oui, il garde l'idée qu'il exploitera dans le « morceau » en l'interprétant à sa façon. Chaque musicien de rock est un compositeur et parfois un inventeur.

Les actions dominantes de la batterie blast se résument à :
1. trémolo de grosse caisse avec ralentissement et accélération en permanence de tempo en accord avec l'OVO,
2. roulement de caisse claire à l'intensité variable (vagues) stoppé par un grand coup explosif au tom basse et à la grosse caisse,
3. le jeu des cymbales ressemble à un affolement qui s'emballe puis se laisse résonner ou s'étouffe subitement,
4. jamais n'apparait de beat (rythmique répétitive) à la pulsation. L'allure interne de l'OVO est à 244 bpm pour une métrique de 11/4,
5. tout le jeu de la batterie s'exprime en vagues qui vont et viennent où l'intensité et les vitesses sont en variations constantes et explosantes.

La batterie blast dans le finale (groupe 8), produit des trémolos pianissimo qui se fondent dans la texture globale; puis coupure nette après la voix disant : « c'est tout ».

...

III. choeur de femmes hurlantes (4 voix minimum)

Je n'ai jamais entendu un choeur dont les voix ne sont pas apaisées. Une concertation sonore entre différentes chanteuses pour donner une voix unique et différente de celle de la voix soliste. Le hurlement est une poussée vocale intense (non apaisée) et dont le travail vocal demande une certaine maîtrise pour ne pas devenir aphone ou avoir la voix cassée pour un temps : les cordes vocales sont sursollicitées. L'idée génératrice du Choeur de Femmes Hurlantes vient de l'expression de la panique et de l'exaspération. Certaines idées entre autres pour un rééquilibre entre dominants et dominées. Une turbulence dans l'accalmie, l'entretien de l'excitation sexuelle, l'expression de la révolte et surtout de la liberté en transgressant les interdits imposés, etc.

La récitation et le chant hurlés concertés du choeur de femmes hurlantes et les textes de Georges Bataille

Quel est le lien entre la littérature de Georges Bataille et le hurlement ? Ce lien c'est l'excès. Toute la littérature de Georges Bataille est un débordement contre la volonté de dressage de la liberté à l'obéissance dont ses acteurs se croient malins (alors qu'ils pataugent dans la bêtise de leur suffisance). Braver l'interdit et le remettre en question à travers le sens de vivre est l'oeuvre magistrale de Georges Bataille. Mais le hurlement extrême empêche la récitation ou plutôt le sens émit dans la récitation... Un dilemme trop attirant pour ne pas le résoudre et qui s'ajoute à la liberté contrariée de pas hurler pour soi, mais ensemble d'une seule voix.

...

IV. guitare électrique meteor et arco-guitare-couchée (guitare classique jouée avec archets de bois)

La guitare électrique a un rôle réactif, elle s'immisce par et dans le rythme entre la batterie et le clavier qui joue l'orchestre, l'OVO tranché. Accords secs (non résonnants) à durées minimales qui ponctuent dans le but de créer un rythme dansable. La batterie sans « beat » « pousse » la guitare qui « plonge » dans le « beat » toujours changé à chaque « poussée ».

La base harmonique du Voyage au bout du possible de l'homme est posée par la guitare qui est posée sur son échelle convexe (dont les intervalles grandissent progressivement plus on « monte » dans l'aigu) macrotonale (plus grand que le 1/2 ton).

L'arco-guitare-couchée se pose en douceur dans le finale des deux dernières tranches (48A 48B et 49A 49B : groupe 8) dans un frottement d'apparitions spectrales lent et délicat sur les cordes. C'est la guitare archet de bois de « Il m'est impossible de donner un titre à ce phénomène, car l'indicible au-delà des bords extrêmes de l'espace et du temps ne porte pas de nom », mais en retrait se mélangeant aux autres pour former une texture mouvante où les différentes couches (voix) demeurent indiscernables.

...

V. lumières et brouillard

Dans le contexte du brouillard où le public est dans « l'arène » avec les musiciens. Le brouillard crée un aveuglement d'identifications possibles dont les lumières vont étendre l'effet par leurs délocalisations permanentes : la lumière déplace les repères de l'identification visuelle par : sa mobilité, ses tremblements, sa ténuité, son intensité et sa température des couleurs (froid, tiède, chaud) en constante mouvance. La dynamique lumineuse n’est générée par aucun projecteur professionnel destiné au spectacle, mais par le travail de sources lumineuses inhabituelles fabriquées et bricolées avec ce qu'offre l'industrie de l'éclairage. Pour effacer les repères visuels conditionnés, il est aussi indispensable de jouer avec les extrémités sensibles : de la pénombre à l'éblouissement, de la sensation de chaleur et de froideur et de la mobilité impossible : tout ce qui paraît ne pas être naturel, car être conditionné c'est penser justement le contraire.

Suivant le lieu du concert, une installation 3D de l'éclairage qui n'éclaire pas, mais efface les repères, est donnée à la créativité de la mise en lumière de l'éclairagiste. Une disposition et une partition pour la lumière me semblent inutiles en dehors de son contexte. Et Christophe Deflorenne était ravi de cette circonstance pour épanouir sa créativité en dialogue avec le compositeur.

...

 

Un Voyage au Bout du Possible de l'Homme est un spectacle érotique où on ne voit rien.
Une tentative de déconditionnement.

 

affiche de Un voyage au bout du possible de l'homme

 

Téléchargements :

. l'album de l'OVO réduit en stéréo [mp3 in zip 53Mo]
. les 6 pistes de l'OVO [mp3 in zip 143Mo]
. l'affiche [jpeg 1.77Mo]
. l'album : Il m'est impossible de donner un titre à ce phénomène, car l'indicible au-delà des bords extrêmes de l'espace et du temps ne porte pas de nom, pour arco guitare couchée, 1983 [mp3 jpeg in zip 58Mo]

 

JE COMPOSE DES PARTITIONS INACHEVEES POUR QUE CHACUN PUISSE DANS DIFFERENTES DIRECTIONS LES CONTINUER, LES EVOLUER, LES ASSEMBLER JUSQU'A LA GENERATION SUIVANTE QUI PRENDRA LE RELAI. CES MUSIQUES NE SONT PAS PROPRIETAIRES ET CHACUN PEUT Y TRAVAILLER SANS PAYER NI COPIER.

 

re tour à la table des matières