L'accord particulier

 

de ma guitare électrique Meteor

1979 - 2021 puis au-delà

de ma guitare électrique Scroll

puis l'autre Vantage

J'ai toujours rêvé d'un autre type de guitare électrique que celles vendues dans le commerce. La guitare électrique est attachée à la quinte du blues. Un attachement tellement unique qu'il en devient despotique. La méthode la plus simple pour troubler ce rapport exclusif de « l'assurance des mâles » a été de déplacer le chevalet et de le poser sur deux rails pour la mobilité de son positionnement. Le rapport fixé par la distance entre le chevalet et le sillet est perturbé pour l'échelle tempérée de 12 tons frettés. La mobilité du chevalet permet de changer les proportions et donc de changer d'échelle par glissement. Au positionnement du chevalet fixé en 1987 nous obtenons 2 quasi-échelles à la suite l'une de l'autre : la première divise une presqu'octave en 9 tons et la seconde une presqu'octave en 8 tons (la seconde a 13 tons). Dans le futur j'aimerais avoir les micros sur rails pour obtenir plus d'espace pour bouger le chevalet afin d'obtenir un ambitus de rapports plus étendu : des micro- aux macro-intervalles.

Le déplacement du chevalet entre les deux micros a donné derrière le chevalet un instrument supplémentaire : une lyre à 6 cordes (d'environ 17 cm) attachée à un cordier flottant en plexiglas, sonnant comme un steel drum. Cette lyre fait office aussi de cordes sympathiques et quand la guitare est jouée sur le manche avec le micro de la lyre ouvert on obtient des sonorités proches d'un gamelan de cordes avec gong lors de sympathies à l'unisson (le volume est multiplié). Avec le micro de la lyre fermé et le micro du manche ouvert, on obtient des sons de cordes encore différents. Nous aurons compris que cette guitare a une tendance aux timbres inharmoniques. La tension des cordes est généralement souple pour permettre une modulation plus large du timbre et des hauteurs avec la pression et les mouvements des doigtés dont le portamento usuel fait partie. La corde grave est accordée plus grave et les dernières notes du manche fretté très aiguës arrivent à 10 cm du chevalet, cela donne une tessiture plus large qu'une guitare ordinaire (1984). [1]

En 2021, enfin, je peux jouer sur une guitare multiscalaire nonoctaviante.

 

Meteor guitar

Meteor Guitar 2010
Guitare électrique Meteor en 2010. Les dernières cases sont creusées.

formes des échelles convexes et concaves propres à ma guitare Meteor
L'échelle tempérée de 12 demi-tons est perturbée suivant le déplacement du chevalet

échelles exponentielles, égales et logarithmiques

 

. échelle exponentielle : les intervalles s'étendent progressivement (convexe pour la forme).
. échelle logarithmique : les intervalles se réduisent progressivement (concave pour la forme).

 

Il s'agit bien d'échelles et non de modes, car la progression scalaire est continue
bien qu'un mode se définit par être constitué d'au moins 2 intervalles différents.

 

Analyse de l'accord, de la gamme de ma guitare électrique Meteor (de 2002) à 9 tons convexes nonoctaviants par corde (pour la création de Jeux & Interdits) :

procédure :
1. choix arbitraire de l'accordage de la première corde (la plus aigue) à ~415 Hz :
2. analyse de chaque hauteur de la guitare et définition d'une gamme :
    a. excitation de la corde avec différentes positions et pressions du doigt dans chaque case pour considérer la fréquence exacte
    b. utilisation de l'accordeur analyseur électronique du VP70 Roland comme première approche puis du fréquence-mètre wtune (PC)
    c. affinement avec l'accordeur générateur de fréquences de Sound Designer (sur ordinateur Apple)
3. synthèse sinusoïdale et réanalyse :
    a. synthèse de la fréquence arrondie avec SoundForge (sur ordinateur PC accordé au battement près avec l'ordinateur Apple)
    b. analyse de la fréquence avec WaveLab (sur ordinateur PC) qui traduit un rapport de fréquence en 1/2 ton tempéré et cent ;

    [dans le but d'accorder son instrument MIDI et de développer une autre harmonie que celle usuelle de 12 tons tempérés. Nous verrons aussi que l'on ne peut se fier aux résultats numérique de chaque machines, car aucun nombre ne se recoupe exactement. chaque outil interprète ce qu'il forme, d'où la pluralité des outils utilisés.]

 

Remarques :
une hauteur sur la guitare Meteor est rarement stable, les fréquences oscillent de façon discontinue dans l'accordeur électronique et le fréquence-mètre et le désaccordage est constant. Donc ces mesures sont bien entendu approximatives, mais précises dans la sensation des intervalles qui reste plus importante que la mesure en nombre qui sert de repère. La mesure en fréquence n'a de sens que pour une resynthèse additive de notre gamme de hauteurs dans le but d'un développement d'un travail des accords. Afin de créer une autre harmonie et d'élargir l'harmonie commune à 12 demi-tons équidistants usuelle. J'ai choisi délibérément de travailler avec les tons hauts relatifs à la première corde (la 1ère corde de la guitare est la plus aigu et ainsi de suite jusqu'à la 6ème la plus grave) pour plus de clarté dans la perception de l'échelle convexe exponentielle à l'audition.

 

Première échelle à 9 tons convexes : la distance mobile chevalet/sillet est de 54 cm (21.25 inches) environ :

position moyenne sur le manche n°de note hauteurs analysées en fréquences synthétisées estimation d'écoute analyse en note et cents par rapport à cette fréquence, analyse de la freq. synthétisée pour comparaison : 12 tons tempérés pour comparaison : 9 tons tempérés
Corde 1 à Vide
0
415.3Hz SoundForge resynthesis Sol#3 G#3 +2 cents 415.9 Hz WaveLab reanalysis 415.3 Hz ~ G#3 415.3 Hz ~ G#3
rapports intervallaires
1.0 594 751
1/2 ton
104 cents
1.0 613 128
1.05 946
1.08 006
case I
1
440Hz La3 A3 +6 cents 441.4 Hz 440 Hz ~ A3 448.5 Hz
rapports intervallaires
1.0 618 818
1/2 ton +
122 cents
1.0 731 763
1.05 946
1.08 006
case II
2
470Hz La# haut A#3 +28 cents 473.7 Hz 466 Hz ~ A#3 484 Hz
rapport
intervallaire
1.0 851 064
3/8 ton +
151 cents
1.0 909 859
1.05 946
1.08 006
case III
3
510Hz Do bas C4 -21 cents 516.8 Hz 493 Hz ~ B3 523 Hz
rapports intervallaires
1.0 882 353
 
188 cents
1.0 833 978
1.05 946
1.08 006
case IV
4
555Hz Do# haut C#4 +17 cents 559.9 Hz 523 Hz ~ C4 565 Hz
rapports intervallaires
1.0 810 811
128 cents
1.0 767 994
1.05 946
1.08 006
case V
5
600Hz Ré haut D4 +45 cents 602.9 Hz 554 Hz ~ C#4 610 Hz
rapports intervallaires
1.0 833 333
 
115 cents
1.0 714 878
1.05 946
1.08 006
case VI
6
650Hz Mi bas E4 -35 cents 646 Hz 587 Hz ~ D4 659 Hz
rapports intervallaires
1.0 692 308
 
138 cents
1.0 832 817
1.05 946
1.08 006
case VII
7
695Hz Fa bas F4 +3 cents 699.8 Hz 622 Hz ~ D#4 712 Hz
rapports intervallaires
1.0 935 252
3/8 ton +
153 cents
1.0 931 121
1.05 946
1.08 006
case VIII
8
760Hz Fa# haut G4 -44 cents 764.4 Hz 659 Hz ~ E4 769 Hz
rapports intervallaires
1.0 921 053
 
141 cents
1.0 845 107
1.05 946
1.08 006
case IX
9
830Hz Sol#4 G#4 -3 cents 829 Hz 698 Hz ~ F4 830.6 Hz


Ecoute : la gamme Meteor 9 Sinus (fréquences synthétisées de 9 tons convexes)

Seconde échelle à 13 tons convexes :

case IX
0
830Hz                          Sol#4        G#4 -3 cents 829 Hz                      698 Hz ~ F4      830.6 Hz        
rapports intervallaires
1.0 963 855
1.05 946
1.08 006
case X
1
910Hz La haut A#4 -42 cents  909.8 Hz 739.5 Hz 897 Hz
rapports intervallaires
1.0 769 231
     
1.05 946
1.08 006
case XI
2
980Hz Si bas B4 -14 cents 979.8 Hz 783.47 Hz 969 Hz
rapports intervallaires
1.1 020 408
     
1.05 946
1.08 006
case XII
3
1080Hz Do# bas C#5 -46 1 079.4 Hz 830 Hz 1 046.5 Hz
rapports intervallaires
1.0 833 333
     
1.05 946
1.08 006
case XIII
4
1170Hz Ré juste D5 -8 cents 1 169.5 Hz 879.4 Hz 1 130 Hz
rapports intervallaires
1.1 025 641
     
1.05 946
1.08 006
case XIV
5
1290Hz Mi bas E5 -37 cents 1 290.6 Hz 931.7 Hz 1 220.7 Hz
rapports intervallaires
1.124 031
     
1.05 946
1.08 006
case XV
6
1450Hz Fa# bas F#5 -36 cents 1 449.5 Hz 987.1 Hz 1 318.5 Hz
rapports intervallaires
1.1 034 483
     
1.05 946
1.08 006
case XVI
7
1600Hz Sol haut G5 +34 cents 1 598.8 Hz 1045.8 Hz 1 424 Hz
rapports intervallaires
1.1
     
1.05 946
1.08 006
case XVII
8
1760Hz La juste A5 1 760.3 Hz 1108 Hz 1 538 Hz
rapports intervallaires
1.1 363 636
     
1.05 946
1.08 006
case XVIII
9
2000Hz Si haut B5 +21 cents 1 999.9 Hz 1173.86 Hz 1 661 Hz (8ve)
rapports intervallaires
1.135
     
1.05 946
1.08 006
case XIX
10
2270Hz Do# haut C#6 +41 cents 2 270.4 Hz 1243.66 Hz 1 794.2 Hz
rapports intervallaires
1.1 277 533
     
1.05 946
1.08 006
case XX
11
2560Hz Ré# + 1/4 de ton D#6 +49 cents 2 559.8 Hz 1317.61 Hz 1 937.8 Hz
rapports intervallaires
1.1 523 438
     
1.05 946
1.08 006
case XXI
12
2950Hz Fa# bas F#6 -6 cents 2 950 Hz 1396 Hz 2 093 Hz
position moyenne sur le manche n° de note fréquence synthétisée estimation d'écoute analyse en cents par rapport à cette fréquence, analyse de la freq. synthétisée pour comparaison : 12 tons tempérés pour comparaison : 9 tons tempérés


Ecoute : la gamme Meteor 13 Sinus (fréquences synthétisées de 13 tons convexes)

Ecoute : la gamme Meteor 22 Sinus (fréquences synthétisées de 22 tons convexes)
Ecoute : la gamme Meteor 22 Guitare (hauteurs jouées en 2010 de 22 tons convexes)
Ecoute : la gamme Meteor 22 Guitare + Sinus (hauteurs jouées en 2010 + fréquences synthétisées en 2002 de 22 tons convexes)

Ma guitare Meteor a 21 cases. Les tirants/diamètres des cordes utilisées (en 2002) : 46 36 26 16 11 09 [2], imposent une limite de l'accord : de la cassure à une détention inaudible de la corde. Une fois les intervalles de hauteurs assemblés et sommés, nous allons les comparer aux intervalles de la série harmonique puis aux intervalles de l'échelle tempérée usuelle de 12 tons. Nous allons construire une harmonie (l'art de l'enchaînement des accords assemblés) pour donner corps à cette gamme inconnue (qui sonne faux comparé à l'harmonie usuelle à 12 tons).

Accord des 6 cordes entre elles, pour un jeu direct (sans enregistrements différés) :
accord mini : rapport minimum perceptible du micro-intervalle <=> 1/16eme de ton (oreille de Carillo (cf le livre de Jean Etienne Marie, L'Homme Musical))
accord maxi : écartement maximum possible des doigts.

choix de l'accord des 6 cordes de la guitare :
1. en se fixant aux rapports obtenus de notre échelle détempérée à 9 tons de telle façon à ce que l'harmonie de la guitare reste dans un seul « domaine ».
2. choix arbitraire puis analyse et construction d'un « domaine » élargi.
3. rapports d'accords étrangers à notre échelle détempérée de 9 tons.

 

Attention à notre résistance des sens :
Notre résistance des sens nous fait réagir ainsi : « tout ce qui est différent de ce que je connais est le même » en d'autres termes : « tous les étrangers sont les mêmes, ce sont des étrangers ». Mais à connaître les étrangers, nous nous rendons compte qu'ils sont tous différents : comment par exemple un Birman pourrait-il distinguer un Slave d'un Français ou d'un Germain ou d'un Espagnol ? et vice versa ? Pour celui ou celle qui n'a jamais quitté la Birmanie, ce sont tous des Blancs et pour celle ou celui qui n'a jamais quitté l'Europe ce sont tous des Asiatiques. Cette résistance des sens nous fait perdre le plaisir de beaucoup de sensations. « Regarder, écouter crée et renforce les rigoles de nos cultures. Des rigoles si profondes qu'elles assimilent des phénomènes étrangers (convertissent l'inconnu en faux connu). La perception est une croute gravée de rigoles immuables. Percevoir c'est suivre ces rigoles. Tout phénomène étranger en dehors de ces rigoles n'est pas perçu, ou il est perçu comme un phénomène de la rigole. A force de creuser ces rigoles (de percevoir), de ces rigoles nous ne percevons plus au-delà de ses bords. Leur pouvoir d'attraction est si puissant qu'elles en deviennent des cultures rempart. » http://centrebombe.org/ouvre.html (2001). Nous avons constaté une permanence dans la perception des accords : soit ils sont équilibrés, soit ils sont augmentés soit ils sont diminués. Notre conscience ne cesse de vouloir rapprocher les gammes Meteor de celle reconnue de 12 tons, ce qui génère un sentiment de fausseté. L'attraction à l'échelle étalon crée le sentiment de fausseté : il faut donc s'en débarrasser et écouter les gammes pour elles-mêmes.

 

[Tableau comparatif des intervalles de la Meteor, de la série harmonique et de l'échelle tempérée de 12 tons]

Intervalles entre chaque hauteur sur une corde puis sommés à partir de la corde à vide
(sachant que nous avons la même division pour chaque corde : une frette pour 6 cordes) :

intervalles entre chaque frette intervalles à partir de la corde à vide série harmonique échelle tempérée de 12 tons
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
fret01 : 1,0 594 751
fret02 : 1,0 618 818
fret03 : 1,0 851 064
fret04 : 1,0 882 353
fret05 : 1,0 810 811
fret06 : 1,0 833 333 *
fret07 : 1,0 692 308
fret08 : 1,0 935 252
fret09 : 1,0 921 053
fret10 : 1,0 963 855
fret11 : 1,0 769 231
fret12 : 1,1 020 408
fret13 : 1,0 833 333 *
fret14 : 1,1 025 641
fret15 : 1,124 031
fret16 : 1,1 034 483
fret17 : 1,1
fret18 : 1,1 363 636
fret19 : 1,135
fret20 : 1,1 277 533
fret21 : 1,1 523 438
fret01 : 1,0 594 751
fret02 : 1,1 250 373
fret03 : 1,2 207 852
fret04 : 1,3 285 015
fret05 : 1,4 362 179 <-
fret06 : 1,5 559 026
fret07 : 1,663 619
fret08 : 1,8 192 093
fret09 : 1,9 867 681
fret10 : 2,1 782 638
fret11 : 2,3 458 226
fret12 : 2,5 851 922
fret13 : 2,8 006 248
fret14 : 3,0 878 683
fret15 : 3,4 708 597
fret16 : 3,8 299 143
fret17 : 4,2 129 057
fret18 : 4,7 873 927
fret19 : 5,4 336 907
fret20 : 6,1 278 626
fret21 : 7,0 614 044
18/17 = 1.0588235 (demi ton)
9/8 = 1.125 (ton)
6/5 = 1.2 (3ce m)
5/4 = 1.25 (3ce M)
4/3 = 1.33.. (4te)
2/3 = 1.5 (5te)
2/1 = 2 (8ve)
1.05946 (demi ton)
1.12246 (ton)
1.1892 (3ce m)
1.25991 (3ce M)
1.33482 (4te)
1.41419 (triton)
1.49828 (5te)
1.58736 (6te m)
1.68175 (6te M)
1.78175 (7e m)
1.88769 (7e M)
2
2.11885
2.24483
2.37831
2.51972
2.66955
2.82828
2.99645
3.17462
3.36338

 

J'ai décidé en rapport avec les diamètres de cordes utilisés : 1,17mm [46] - 0,91mm [36] - 0,66mm [26] - 0,43mm [17] - 0,28mm [11] - 0,23mm [09], ainsi que la convention du jeu avec 4 doigts (toute les quatres cases), d'accorder les cordes entre elles avec l'intervalle 1,4 362 179 à la V ème case (notez que 4+ = 1,4 142 136 = 2 puissance 1/2 ou 2 racine de 2). Commençant l'accord, au diapason A0 = 55Hz pour la sixième corde, la plus grave, pour construire l'échelle.

Hauteurs résultantes en Hertz et notes en cents pour les six cordes du manche de la guitare électrique Meteor :

frettes
0
I
II
III
IV
V
VI
VII
VIII
IX
X
XI
XII
XIII
XIV
XV
XVI
XVII
XVIII
IXX
XX
XXI
corde 1 336,1Hz
E3+34 cents
356,1Hz
F3+34 cents
378,12Hz
F#3+38 cents
410,3Hz
G#3-21 cents
446,5Hz
A3+25 cents
482,7Hz
B3-40 cents
522,94Hz
C4-1 cent
559,14Hz
C#4+15 cents
611,44Hz
D#4-30 cents
667,75Hz
E4+22 cents
732,1Hz
F#4-19 cents
788,43Hz
G4+10 cents
868,88Hz
A4-22 cents
941,29Hz
A#4+17 cents
1 037,83Hz
C5-14 cents
1 166,56Hz
D5-12 cents
1 287,23Hz
E5-42 cents
1 415,95Hz
F5+23 cents
1 609,04Hz
G5+45 cents
1826,26Hz
A#5-36 cents
2 059,57Hz
C6-28 cents
2 373,34Hz
D6+18 cents
corde 2 234Hz
A2#+7 cents
248Hz
B2+7 cents
263,25Hz
C3+11 cents
285,66Hz
D3-48 cents
310,87Hz
D#3-1 cent
336,075Hz 364,08Hz
F#3-28 cents
389,28Hz
G3-12 cents
425,69Hz
G#3+43 cents
464,9Hz
A#3-5 cents
509,7Hz
C4-45 cents
549Hz
C#4-17 cents
605Hz
D#4-49 cents
655,34Hz
E4-10 cents
722,56Hz
F#4-41 cents
812,18Hz
G#4-39 cents
896,2Hz
A4+32 cents
985,82Hz
B4-3 cents
1 120,25Hz
C#5+18 cents
1 271,48Hz
D#5+37 cents
1 433,92Hz
F5+45 cents
1 652,37Hz
G#5-9 cents
corde 3 163Hz
E2-19 cents
172,7Hz
F2-19 cents
183,38Hz
F#2-15 cents
198,98Hz
G2+26 cents
216,54Hz
A2-27 cents
234,11Hz 253,61Hz
B2+46 cents
271,17Hz
C#3-38 cents
296,53Hz
D3+17 cents
323,84Hz
E3-31 cents
355Hz
F3+28 cents
382,37Hz
G3-43 cents
421,38Hz
G#3+25 cents
456,5Hz
A#3-36 cents
503,32Hz
B3+33 cents
565,75Hz
C#4+35 cents
624,23Hz
D#4+5 cents
686,7Hz
F4-29 cents
780,34Hz
G4-8 cents
885,69Hz
A4+11 cents
998,84Hz
B4+19 cents
1 151Hz
D5-35 cents
corde 4 113,45Hz
A#1-47 cents
120,2Hz
B1-46 cents
127,63Hz
C2-43 cents
138,5Hz
C#2-1 cent
150,72Hz
D2+45 cents
163Hz 176,5Hz
F2+19 cents
188,73Hz
F#2+35 cents
206,39Hz
G#2-11 cents
225,4Hz
A2+42 cents
247,12Hz
B2+1 cent
266,13Hz
C3+30 cents
293,3Hz
D3-2 cents
317,73Hz
D#3+36 cents
350,32Hz
F3+4 cents
393,77Hz
G3+8 cents
434,5Hz
A3-32 cents
477,95Hz
A#3+43 cents
543,13Hz
C#4-35 cents
616,45Hz
D#4-16 cents
695,2Hz
F4-8 cents
801,12Hz
G4+37 cents
corde 5 79Hz
D#1+27 cents
83,7Hz
E1+27 cents
88,87Hz
F1+31 cents
96,44Hz
G1-28 cents
104,95Hz
G#1+19 cents
113,46Hz 123Hz
B1-7 cents
131,42Hz
C2+8 cents
143,7Hz
D2-37 cents
157Hz
D#+16 cents
172Hz
F2-26 cents
185,32Hz
F#2+3 cents
204,23Hz
G#2-29 cents
221,25Hz
A2+10 cents
243,94Hz
B2-21 cents
274,2Hz
C#3-19 cents
302,56Hz
D#3-48 cents
332,82Hz
E3+17 cents
378,2Hz
F#3+38 cents
429,26Hz
A3-43 cents
484,1Hz
B3-35 cents
557,85Hz
C#4+11 cents
corde 6  55Hz
A0
58,27Hz
A#0
61,88Hz
B0+4 cents  
67,14Hz
C1+45 cents  
73Hz
D1-10 cents
79Hz 85,57Hz
F1-35 cents
91,5Hz
F#1-19 cents
100,05Hz
G1+35 cents
109,27Hz
A1-12 cents
119,8Hz
A#1+48 cents
129Hz
C2-24 cents
142,18Hz
C#+44 cents
154Hz
D#2-17 cents
169,83Hz
F2-48 cents
190,89Hz
G2-46 cents
210,64Hz
G#2+25 cents
231,71Hz
A#2-10 cents
263,3Hz
C3+11 cents
298,85Hz
D3+30 cents
337,03Hz
E3+38 cents
388,37Hz
G3-16 cents

intervalle

  1,0 594 751 1,1 250 373 1,2 207 852 1,3 285 015 1,4 362 179 <- 1,5 559 026   1,663 619      1,8 192 093    1,9 867 681 2,1 782 638   2,3 458 226    2,5 851 922    2,8 006 248    3,0 878 683   3,4 708 597    3,8 299 143    4,2 129 057    4,7 873 927 5,4 336 907    6,1 278 626 7,0 614 044

Ecoute la gamme des hauteurs de la Meteor en 2002 (mp3 1.45 Mo) pour Jeux & Interdits

Première obsevation : notre échelle convexe est quasi octaviante et elle la taquine, bien. Pour cloner la guitare Meteor nous avons utilisé le sampler (l'échantillonneur). La norme MIDI accepte 128 notes par canal (il y a 16 canaux MIDI). La guitare Meteor a (21 frettes + 6 cordes à vide) x 6 = 132 notes - 5 notes similaires à la frette V = 127 differentes notes : super ! ça rentre. Mais, notre sampler (Roland S750) n'accepte que 87 notes, et notre clavier MIDI (Roland PC200) n'accepte que 73 notes : merde, pas assez ! Un second sampler est nécessaire pour couvrir la totalité des hauteurs (Roland SP700) Nous avons joué des 73 touches du clavier disponible patché sur les deux samplers pour composer la partie musicale de la guitare Meteor clonée de Jeux & Interdits (Forbidden Games).

Télécharge l'album Jeux & Interdit (42 Mo)

 

Mathius Shadow-Sky electric guitar 1988 Mathius Shadow-Sky and his electric guitar 2009 la guitare électrique nonoctaviante de Mathius Shadow-Sky en 2013

La guitare électrique Meteor nonoctaviante : en 1988 pendant l'enregistrement de La Commedia del Suono, live à Cracovie en 2009, avec le trio SECRET en octobre 2013.

 

Ecoute la guitare électrique Meteor dans les albums suivants : en 1979 (Cauchemar Atomic), en 1986 (Je Suis d'Ailleurs), en 1987 (Exploration de Paroles Sainte Ethique), en 1988 (La Commedia del Suono), en 1997 (S.P.O.R.T. Pour en Finir Définitivement avec la Religion), en 1998 (Knots System in Miami), en 2002 (Jeux Interdits), en 2005 (S.P.O.R.T. Pour en Finir Définitivement avec la Démocratie), en 2007 (De l'Extase la Musique Extrême), en 2008 (Explosions), en 2009 (Les Complices du Silence) et en 2013 (Le Secret des Modules Etranges).

 

1987 : Récapitulation des améliorations à produire sur le concept de la guitare électrique Meteor :

1. élargir le champ des rails pour le déplacement élargi du chevalet vers le manche et vers le cordier
2. poser le micro côté chevalet sur les rails, pour 1. le déplacement élargi du chevalet et 2. la modulation du timbre
3. poser un volume par micro (en plus du volume global et du commutateur micros 3 positions : micros gauche / micro droit / 2 micros)
4. avoir la possibilité de changer de touche frettée sur d'autres divisions scalaires
    prenant en compte la distance chevalet/sillet qui permet à d'autres échelles d'être modifiées dans la convexité exponentielle ou dans la concavité logarithmique.
5. appliquer la généralisation des frettes obliques et courbes pour le passage progressif d'une échelle à l'autre sur le même instrument.

 

En 2016 le cordier plexiglas au son de cloche de la Shergold s'est brisé après 32 ans de jeu

 

En 2017, je suis passé, avec Les Guitares Volantes, à une guitare moins brute ou + sophistiquée, aux micros + puissants, pour un jeu + en délicatesse ; j'ai transformé une Epiphone Scroll 1977 (comme la Météor) de manière à obtenir une échelle macrointervallaire nonoctaviante exponentielle :

la guitare de mathius shadow-sky
Mathius Shadow-Sky handling the score 'Enfin Enfuite Suite à la Fugue' for electric guitars orchestra Mathius Shadow-Sky conducting ATTRACTIO & REPULSIO in the spatial recording studio : the 7th album by Les Guitares Volantes!

Myster Shadow-Sky performing at Archipel art gallery [founder member of Les Guitares Volantes: the Flying Guitars] Myster Shadow-Sky performing his nonoctave electric guitarphoto : Brice Bireli

 

 

L'étape suivante
est de créer des guitares polyscalaires nonoctaviantes (4 pour Les Guitares Volantes) avec, 6 chevalets individuel par corde mobile (à roues) sur rail pour modifier progressivement les échelles vers l'expentionalité convexe ou la logarithmicité concave.

 

En 2021, la nécessité pour Les Guitares Volantes (quatuor de guitares électriques qui trajectorise ses sons dans l'espace tridimensionnel réel) de jouer avec des guitares nonoctaviantes et multiscalaires pour élargir les possibles de l'harmonie de la musique et de la tolérance et inciter à la curiosité à donner à entendre ce que les champs scalaires nonoctaviants s'entendent depuis 40 ans àépanouir leur développement, empêché par la résurgence néoclassique qui sévissent depuis + de 40 ans dans le monde de la musique savante (savante ?), il est temps de sortir de ses acquis tenus par la peur du châtiment au nom de l'Ordre qui ne veut rien dire, basé sur une révolution vieille de 3 siècles, et commencer à épanouir ce qui est resté figé depuis si longtemps. Voici les 4 guitares électriques qui vont changer la sonorité du monde de la musique :

 

guitare multiscalaire nonoctaviante Tona Shadow-Sky I.3 (toutes se déclinent en différents ensembles scalaires
guitare multiscalaire nonoctaviante Pyta Shadow-Sky
guitare multisclaire nonoctaviante Monia Shadow-Sky
guitare multiscalaire nonoctaviante Arta Shadow-Sky


La raison de la multiscalairité et, cesser la monoscalairité ? La diversité des sonorités scalaires.
Telle l'échelle de Debussy « gamme par ton » qui donne la sonorité caractéristique de sa musique. Il en existe des milliers.
Dans la continuation de l'évolution de la théorie musicale occidentale, pour développer sa musique (au lieu de la régresser).

 

Tona base et source sa scalairisation (par frettage de sa touche) dans l'ensemble des échelles nonoctaviantes issues du TON EGALISE à 200 cents
ABAQUE DES 53 PREMIERES ECHELLES NONOCTAVIANTES [pdf A3 241Ko]

Monia base et source son frettage sur les échelles nonoctaviantes issues des intervalles de la série harmonique scalairisés.
ABAQUE DES ECHELLES HARMONIQUES NONOCTAVIANTES [pdf A3 26Ko]

Pyta base et source son frettage sur les échelles nonoctaviantes divisant les intervalles protohistorique rassemblés sous l'appellation pythagore.
PAGE DES ECHELLES NONOCTAVIANTES DIVISANT LES INTERVALLES HISTORIQUES

Arta base et source son frettage avec des échelles nonoctaviantes sur l'arbitraire l'invention ou/et le bon sens ou la logique personnelle.
LIRE LA THEORIE DES CHAMPS SCALAIRES NONOCTAVIANTS

 

Luthier, le plan-patron à taille réelle de la 1ère guitare électrique multiscalaire nonoctaviante Arta Shadow-Sky II .1 est là :
Guitare.electrique.multiscalaire.nonoctaviante.Arta.Shadow-Sky.II.1_frettes.liees.interpret.1_plan.png
Luthier, the real size plan pattern of the 1st nonoctave multiscalar electric guitar Arta Shadow-Sky II .1 is here:
Guitare.electrique.multiscalaire.nonoctaviante.Arta.Shadow-Sky.II.1_frettes.liees.interpret.1_plan.png

Luthier, le plan-patron à taille réelle de la 1ère guitare électrique multiscalaire nonoctaviante Tona Shadow-Sky I .3 est là :
Guitare.electrique.multiscalaire.nonoctaviante.Tona.Shadow-Sky.I.3_frettes.liees_plan.png
Guitare.electrique.multiscalaire.nonoctaviante.Tona.Shadow-Sky.I.3_frettes.liees.interpretees.2_plan.png
Luthier, the real size plan pattern of the 1st nonoctave multiscalar electric guitar Tona Shadow-Sky I .3 is here:
Guitare.electrique.multiscalaire.nonoctaviante.Tona.Shadow-Sky.I.3_frettes.liees_plan.png
Guitare.electrique.multiscalaire.nonoctaviante.Tona.Shadow-Sky.I.3_frettes.liees.interpretees.2_plan.png

Luthier, le plan-patron à taille réelle de la 1ère guitare électrique multiscalaire nonoctaviante Pyta Shadow-Sky I .3 est là :
Guitare.electrique.multiscalaire.nonoctaviante.Pyta.Shadow-Sky.I.3_frettes.courbes.obligees_plan.png
Luthier, the real size plan pattern of the 1st nonoctave multiscalar electric guitar Pyta Shadow-Sky I .3 is here:
Guitare.electrique.multiscalaire.nonoctaviante.Pyta.Shadow-Sky.I.3_frettes.courbes.obligees_plan.png

Luthier, le plan-patron à taille réelle de la 1ère guitare électrique multiscalaire nonoctaviante Monia Shadow-Sky I .3 est là :
Guitare.electrique.multiscalaire.nonoctaviante.Mona.Shadow-Sky.I.3b_frettes-penchees-interpretees-adaptees_plan.png
Luthier, the real size plan pattern of the 1st nonoctave multiscalar electric guitar Monia Shadow-Sky I .3 is here :
Guitare.electrique.multiscalaire.nonoctaviante.Mona.Shadow-Sky.I.3b_frettes-penchees-interpretees-adaptees_plan.png

 

 

AVANT TOUT ÇA

EN ATTENDANT TONA PYTA MONIA & ARTA

j'ai modifié cette Aria avec 5 échelles logarithmiques (aux intervalles rétrécissants) et 1 échelle exponentielle (pour la corde sol) :

a new guitar of the electric quartet Les Guitares Volantespareil

La première caratéristique remarquable est qu'un même doigté à différentes positions sonnent des accords différents. Oui.

RIEN QU'AVEC ÇA, CETTE GUITARE AUGMENTE LA DIVERSITÉ DES ACCORDS, DONNE À ENTENDRE 6 ÉCHELLES NONOCTAVIANTES, DONNE À ENTENDRE LA TRANSITION MULTISCALAIRE SCALAIRE BIEN QU'ENCORE TROP PROCHE DE L'ÉCHELLE ÉGALISÉE DE 12 1/2 TONS OU ON A : 6 densités/octave telles que : 11,5 ; 12,5 ; 13,5 ; 14,5 ; 15,5 ; 16,5. DONNE À ENTENDRE DES ACCORDS DIFFÉRENTS DE CEUX CONNUS DE L'HARMONIE MONOSCALAIRE DU TON ÉGALISÉ.

 

Here is the beginning of what we are expected from an electric strings instrument: a different scale per string.
As it is shown supra in the schematics for the nonoctave multiscalar electric guitar, here the individual bridges are fixed.
Fixed in a position to avoid the octave, where 5 strings provoke a logarithmic scale and 1 an exponential scale.
(This work was planed by Mathius Shadow-Sky and done by the luthier from Toulouse, France: Nicolas Barbe)

 

La guitare multiscalaire nonoctaviante renaît en 2021
Tel un éloignement, un départ de la monoscalairité.
Les luthiers d'ici et de là-bas ne peuvent pas admettre la courbure des frettes sur la touche !
Ou ne serait-ce que les pencher, pour pouvoir sonner une échelle par corde,
échelles jointes entre elles par la continuité des frettes entre cordes.
Le résultat de cette polyscalairité instrumentale
(= disposer de plusieurs échelles en même temps dans un instrument)
Est : qu'à différentes positions, avec le même doigté, les accords sont différents.
Exemple : à balader un "barré à l'index", pour chaque case l'accord est et sonne différent.
La guitare multiscalaire est une génératrice de différences.
Sans poser un même ailleurs, trans-pose, mais de disposer de différences ici,
Et, il s'agit bien de ça : pour l'artiste (le vrai) : créer des différences
Au contraire des politiciens qui produisent des mêmes
pour uniformiser la vie social humaine dans l'obéissance, par la croyance, par la peur :
où comment rendre l'espèce humaine idiote par l'intermédiaire de son adhésion.

Pourtant les frettes penchées existent,
pour une autre raison,
avec les chevalets individuels par corde,
pour un autre confort et,
des cordes graves rallongées
(une corde longue ne sonne pas pareil qu'une corde courte).

L'étape suivante de l'humanité,
Celle de se détacher de ses croyances,
(de la fusion de l'union monopôlaire * du groupe pour rester grouper,
même quand il faut se disperser pour sauver sa peau),
qui instituent ses monothéismes, son monopole, et ses dictatures souveraines totalitaires,
passent...
Comme une maladie qui cesse de rendre son hôte malade,
car si son hôte meurt, son habitant parasite meurt aussi.

Nous avons commencé à lâcher les amarres de la croyance,
Aidé des poètes et des philosophes,
Nous lâcherons les amarres de la peur,
Pour re-démarrer l'aventure humaine.
Celle d'apprécier les différences,
À s'extasier d'exister des autres,
Car quand même, cette existence
C'est quelque chose d'unique !

La guitare multiscalaire,
est tellement jouissante à jouer
que ma guitare Scroll Ephiphone va être transformée aussi :)

 

* Les pôles, ils sont toujours 2 pour former l'axe, autour duquel la planète-sphère tourne sur elle-même. L'axe n'est pas un point, mais une droite. Avec 2 extrémités qui tiennent ce double pôle. 2 ennemis-amis + et -. Les pôles sont essentiels à l'existence, car si les pôles se détachent, la planète ne tourne plus, tous ses habitants avec elle meurent, vraiment ? La force centripète disparaît et tout ce qui s'attache à former un milieu vivable se disperse dans le vide interstellaire, variment ? Quelle coïncidence ou bénéfice pour détourner le sens des pôles par la politique (l'économique et les religions) des sociétés pour inciter la croyance à convaicre la conscience des êtres humains (enfants) de vivre dans des sociétés monopolisées ! Quel bénénéfice pour la domination de la souveraineté politique de détourner le sens de l'existence pour justifer sa dictature pour soumettre les êtres de l'espèce humaine au travail robotisé, à transformer leur existence en fonction (utile-unique ? faux) pour obtenir la servilité de l'humiliation de vivre capturé, piégé par le chantage gouverné par sa croyance !

 

 

 

 

Notes
[1] En 1984 ma guitare électrique Shergold Meteor complètement refaite se caractérise par :
1. une échelle convexe à 9 tons nonoctaviante (intervalle de quasi octave divisé entre 9 et 10 par corde), suivit d'un mode de 13 notes. Globalement c'est soit une échelle exponentielle, soit un mode de 127 hauteurs différentes (il n'y a que 5 hauteurs redondantes dû à l'accordage des cordes entre elles). Grâce au déplacement du chevalet à 56 cm du sillet au lieu de 66 cm correspondant à la division des frettes sur le manche pour obtenir une échelle tempérée de 12 tons. Le positionement des frettes sur le manche est d'origine ce qui crée un éloignement progressif de l'échelle de 12 tons vers celle de 9 tons convexe. Je devrais à terme m'équiper de manches interchangeables (dé/vissables) dont un avec un positionnement multiscalaire des frettes avec chevalet glissant pour favoriser ces échelles concaves exponentielles et convexes logarithmiques.
2. une scordatura de l'accord des 6 cordes : 4/9 tons, 5/9 tons, 5/9 tons, 5/9 tons, 5/9 tons, 5/9 tons, 4/9 tons (9/9ème de tons par quasi octave dû au positionement du chevalet).
Cela génère l'accord suivant : A0, D1-10cents, (4ème case), G#+19cents, (5ème case), D2+45cents, (5ème case), A2-27cents, (5ème case), D3-48cents, (4ème case).
3. un jeu avec les cordes devant et derrière le chevalet déplacé près du manche dont à chacun est assigné un micro. Les combinaisons les deux micros permettent les positionnements suivant :
 A. micro gauche uniquement (simple bobinage) permet un jeu sans résonnance sur le manche où l'échelle convexe de 9 tons est clairement perçu,
 B. micro droit uniquement (double bobinage) permet un jeu avec les résonnances des cordes à droite du chevalet devant et par le jeu des cordes sur le manche,
 C. micro gauche + micro droit permet un jeu franc avec une queue de comète de résonnance des cordes à droite du chevalet.
 D. Il faudrai que j'assigne un volume pour chaque micro afin d'avoir des passages plus subtils de l'une à l'autre sonorité qui aujourd'hui est contrastée.
Techniques de jeux:
1. jeu violent au plectre d'accords aux mesures changeantes : transitoires riches (plectre en metal) sans résonnance. Micro gauche,
2. jeu avec tige filetée derrière et devant le micro gauche + whawha filtre paramétrique = simulation de voix humaines, larges glissandi, exitateur de corde positionnée tout près du chevalet, jeu rythmique percuté-frotté-étouffé (tige courte),
3. jeu au plectre à gauche du chevalet avec le micro à droite du chevalet => longues résonnances des cordes à droite du chevalet donnant des effets de gong devant les sons de cordes à gauche du chevalet sans corps. De la main droite étouffement et non des cordes résonnantes,
4. jeu avec superballes sur les cordes,
5. jeu avec bottle-neck dans la main droite percutant et glissant sur les cordes,
6. etc., etc.
[2] Depuis 2007, mes tirants sont : 56 46 36 20 13 09 ou 58 44 30 16 13 09.

Aujourd'hui, en 2020, je prend ce qu'il y a et joue avec ce qu'il y a.

 

 

suite

Les Guitares Volantes

re tour à la table des matières