myster shadow-sky's free books in French
les livres libres du myster shadow-sky (je reste un mystère pour moi-même, bien que je ne cesse de l'explorer)

LES SHADOW-SKYENS ET CEUX IMPORTANTS DES AUTRES
« Chère amie, vous souhaitez que je vous écrive, rien de personnel, pas de potins, pas de phrases, mais des choses sérieuses, instructives, voire scientifiques. C’est grave. »
Georges Groddeck, Le livre du ça [Das Buch vom es] 1923.

 

dernières SORTIES :
. August 19th, 2017 postpone to December 2017: Editions AcquAvivA publishes THE BOOK OF EPHEMERODES
. octobre 2017, L'INSTITUTION finale du Mouvement du Monde
. été 2016, le 21 juin : NU, le livre de l'Oubli du Reflet (les contradictions de la Sexualité Sociale)

 

"MES LIVRES ECRITS 1 PAR 1"
NON, tous à la fois, dans tous les sens : je sais, c'est difficile à suivre...
Si les philosophes écrivent des livres, c'est qu'ils n'ont plus d'inter-locuteurs à qui parler, avec qui échanger des idées.
Le livre dans ce cas, communique post-mortem sa pensée aux philosophes pré-vita des autres générations.

 

couverture du livre : Dans le Ciel le Bruit de l'Ombre (small)

L'ample livre « Dans le Ciel, le Bruit de l'Ombre » débute en 1985 se poursuit en 1991 en tant qu'ouvrage théorique sur les possibles de l'écriture de la musique (sa mémorisation) et l'imagination de différents concepts vibratoires, autres que celui usuel (résistant et persistant encore au XXIe siècle : on se demande ce qui terrorise les musiciens classiques ?) de la musique tonale dont sa durée de vie telle qu'on la connaît aujourd'hui (délayée dans la musique symphonique pour le cinéma) est âgée de 3 siècles (à partir de J.S. Bach) et avant, à partir de la simplification idéologique monothéiste de la théorie de la Grèce Antique par ce qui nous est parvenu à travers le De Institutione Musica de Boèce au VIe siècle de notre ère (in-stitution, contrairement à pro-stitution = poser devant, poser en fondation à l'intérieur pour imposer : le préfixe in- ici ne signifie pas la négation de poser), en pleine ascension du Christianisme : la religion [1] qui a dilapidé la diversité (et l'intelligence) des théories musicales de l'Antiquité [2].
À partir de 2008, le livre oblique, il s'enrichit, en rattachant le contexte social et politique à la création musicale, dont elle dépend (initiative due à une altercation publique violente devant 2000 personnes avec les hauts fonctionnaires de la politique culturelle du gouvernement). C'est là à ce moment que je commence mon enquête sur les manipulations politiques du pouvoir et les révélations de l'escroquerie = mensonge de sa « politique culturelle » organisée et systématisée par l'Administration à cultiver l'ignorance sociale à entretenir de la misère d'esprit. Les dégâts sont importants, voire considérables ; ils se remarquent à ce que, comment est considérée la musique (et les arts) : au XXIe siècle, la musique est considérée comme une diversion sonore stéréotypée dans un passé illusoire regretté : une pilule de soulagement pour oublier sa condition mentale misérable. Mon obstination à vouloir comprendre, m'a amené jusqu'au début de notre civilisation qui s'est établie sur la fondation du monothéisme [3]. L'offensive religieuse puis laïque à cultiver la régression de l'ouverture d'esprit = de l'intelligence, est le fondement de notre civilisation occidentale et proche orientale (nous sommes TOUS des Indo-européens de Mésopotamie) et permet de comprendre les ravages que tous ses êtres humains entreprennent par la souffrance inconsciente qu'ils vivent, ce en permanence depuis 2016 ans (officiellement).
« Dans le Ciel, le Bruit de l'Ombre » est bien un livre technique pour la composition de la musique, qui ouvre les esprits, qui titille l'intelligence, qui provoque l'inattendue, qui épanouit l'imaginaire et sa propre originalité (sans imposer quoi que ce soit).

[1] Religion = organisation de la croyance. Monothéisme = Monopole du Patriarche Jaloux à qui ses institutionalisateurs -mot qui n'existe pas dans les dictionnaires- lui ont donné le nom de Jour (oui : dieu signifie jour ! dieu = day = dzien = dia = ...). Les institutionalisateurs ont créé 3 mêmes religions (juive puis chrétienne puis musulmane), intolérantes et monothéistes ne voulant voir que par le prisme de l'élu unique. Un élu unique qui signifie : institution du pouvoir politique absolu ou institution de l'omnipotence (= toute-puissance) à travers la croyance d'1 seul divin qui a le pouvoir de tout détruire, annihiler la vie entièrement (déluge) pour punir les êtres humains de désobéissance ! (3 versants du même pouvoir « à moi » de l'1 seul est la motivation 2 millénaire pour encore se battre aujourd'hui à mettre en péril et ôter la vie de milliers de personnes, je pense là aux Syriens).
[2] le pluriel pour souligner la richesse de différentes tendances dont quelques fragments nous sont parvenus à travers le travail audacieux d'Aristoxène de Tarente 330 ans avant notre ère 0 (JC) qui écrit (entre autres) ses Eléments Harmoniques (republication localisée au centrebombe communiqué par Philippe Remacle (1944-2011) et corrigé par l'auteur).
[3] insistons : même religion scindée successivement en 3 : juif, chrétien et musulman, et ce, pour la même raison : une domination politique patriarcale absolue : « Non ! le pouvoir c'est Moi ! » (aïe).

« Dans le Ciel, le Bruit de l'Ombre » EN Seule Version HTML (pour l'instant) : http://centrebombe.org/dansleciel,lebruitdel'ombre.html
   Livre en progession

 

 

Mon écriture fait accumuler un très grand nombre d'écrits mis en ouvrages (depuis 1979) ou pas - non, sans blague !

qui prennent différentes formes de cheminements de publications, comme :
les 3 appendices (qui parlent de médiocratie, de croyances et de dominations) incluses dans le livre qui traite de la Musique : « Dans le Ciel, le Bruit de l'Ombre »
qui par leurs tailles se détachent pour devenir des ouvrages autonomes.

 

Du livre « Dans le Ciel, le Bruit de l'Ombre » SE DETACHENT :

 

le 1er détaché du Ciel
« Le Journal Vigilant d'Exemples Médiocratiques, etc. » qui illustre par des faits concrets la médiocratie de notre humanité (= la médiocrité instaurée en régime politique laïque et religion pour perpétuer (sans tuer) la domination et la soumission crue naturelle des esclaves), dans notre civilisation occidentale à se nuire les uns les autres pour se faire glorifier. Oui, c'est très con, mais surtout inavoué par tous « meneurs » (et ses menés mâles et femelles) de rois, présidents, aux chefaillons de la hiérarchie, des professeurs, des fonctionnaires, de la police, les mères manipulatrices, etc. La moitié de la population planétaire est employée à nuire à l'autre moitié : les menés mâles et femelles qui se contentent de leur vie humiliée. Au départ, il s'agissait de l'appendice 9 (app.09.html) servant d'exemples sociaux pour illustrer mon propos musical : disant que la musique vivante ne se détache pas de son contexte social, mais est le reflet en parallèle de ce que les sociétés interdisent aux artistes à ce qu'ils ne diffusent pas les idées interdites de l'anticroyance, c'est-à-dire : d'autonomie et de responsabilité de soi envers les autres. Le pouvoir politique (religieux ou laïque) doit cultiver l'ignorance pour le rester, sinon il se perd, car dans la vie, la réalité, il est inutile.
Retitré : La Vie Gît Lente en Médiocratie

La Vie Gît Lente en Médiocratie, icône de la couverture du livre
[pas d'image ou une image de la médiocratie ?]

1. publication HTML 2005/2017 (miajour.23.10.2017)
    Livre en progession
2. publication de l'année 2010, 144 pages 15x10,5 cm au format document portable : pour accompagner le disque ASSEEEEEEEEEEEEEEEEEEEZ (2010)
3. publication de l'année 2011, 156 pages 15x10,5 cm au format document portable : pour accompagner le disque ASSEEEEEEEEEEEEEEEEEEEZ (2010)

 

.

 

le 2d détaché du Ciel
« Le Mouvement du Monde » (les gens forment leur monde) qui, parti du Journal Vigilant d'Exemples Médiocratiques s'en est détaché pour s'attacher à comprendre les pratiques de la CROYANCE et de DOMINATION, à construire le cheminement de la décroyance -mot inconnu des dictionnaires-, ce, à partir de la question simple : à quoi ça sert ? Le procédé du dévoilement de la vérité (le sens qui est caché intentionnellement pour gouverner les autres) par l'analyse avec la 1ere question : pourquoi ça ne marche pas ? et trouver quoi dans les « liens motivés » (= les relations bénéfiques, les contrats d'obligation, les intérêts de l'échange, mise en branle du réseau et sa maintenance, et.) fait que cette manière de faire + qu'une autre est favorisée. Ça, c'est la méthode de l'enquête : celle de déplier (= décomplexifier -mot inconnu des dictionnaires- = déplier avec l'avec) ce qui est dissimulé, contredit (même idée avec sens opposé), assimilé, pris l'un pour un autre, perverti (renversé dans un autre sens : "la perversion du sens"), etc., pour exposer les secrets (= placer à part, cacher le savoir) farouchement garder par la force (de l'ordre militaire) qui en réalité n'en sont pas : il suffit de vouloir savoir. Le procédé est infini, car à dévoiler un problème, d'autres surgissent, et je n'en vois pas la fin d'en venir à bout, tellement l'hypocrisie cultivée dans notre civilisation est profonde (ah oui, de culture européenne occidentale, je ne comprends dans ma quête de savoir que la civilisation occidentale à partir de l'instauration politique des religions monothéistes dont nous vivons toujours sous leurs dogmes 2 millénairiens). En fait de quoi s'agit-il ? C'est simple : le politicien (laïque ou religieux) masque le sens (pour gouverner) et l'artiste (musicien, peintre, poète, danseur, et les autres) révèle le sens pour le partager dans la jouissance (joie de vibrer ensemble par sympathie). Avec « Le Mouvement du Monde », je dénoue le noeud à révéler les enjeux dont chacun s'agrippe par peur de manquer.

Le Mouvement du Monde, couverture du livre publié en novembre 2015 (small)
[pas d'image ou une image de l'état d'esprit humain en foule ?]

1. publication HTML 2012/2017
Une page HTML étant conçue pour ne pas dépasser 1.5Mo de texte (ça bloque le système d'exploitation),
  re- dé-marré (par overdose du contenu qui déborde le contement : le contentement du contenant html) en décembre 2015
le Mouvement du Monde continue son cheminement sur une autre page ; disons, app.13.2.html
. TOME 1 html (miajour.7.5.2016)
. TOME 2 html (miajour.29.10.2017)
  Livre en terminaison

  ? allons voir à lire
2. TOME 1 pdf publication au format document portable 312 pages A4, novembre 2015

FINALE du MOUVEMENT DU MONDE : L'INSTITUTION [publication pdf format document portable 168Ko 21 pages, 4 octobre 2017, corrections le 25]

L'INSTITUTION book cover icon

« Ce livre sert à voir de ce qu'on est agit quotidiennement. Ah ?
Qui alors a le courage de le lire ? Eh bien oui..., démontre notre médiocratie. »

.

 

le 3ème détaché du Ciel
« Les Mondes en Mouvements » est parti des conceptions « scientifiques » des mondes (des idées, etc.) des sphères (noosphère) des milieux immatériels (les âmes), indépendants à la volonté humaine que pourtant elle croit gouverner (la volonté humaine serait-elle aussi indépendante de son porteur humain ? est une idée qui peut faire le mauvais chemin de servir l'idée d'une domination extra-humain et intra, dont l'humain ne peut rien. Dans ce livre, je révèle, en tant que musicien compositeur qui utilise le langage des mathématiques et de la physique et biologie des fluides et autres turbulences pour la composition musicale, la supercherie de la science en tant que (nouvelle à partir du XVIIIe siècle) « religion de la vérité » (sic) qui se retrouve en réalité à servir le pouvoir politique laïque à inventer et réaliser des armes de conquête (qui est nommé abusivement : le progrès). L'exemple le + frappant reste la bombe atomique et le + lâche : la pandémie, les technologies de l'information (toutes ses activités attachées à la guerre). Dans ce nid en noeud réside le péril de twister totalement les esprits déjà très mal en point tellement le conditionnement culturel est profond par l'entretien de la croyance (l'espoir) qui est un désavantage à vivre avec. La croyance peine + qu'elle ne fait sourire de plénitude : plénitude et croyance sont antagonistes, l'une avec l'autre ne fonctionne pas. Ce livre s'attache aussi à montrer que la connaissance est le mythe propre à notre civilisation occidentale (qui a envahi les autres ou sont devenues concurrentes). Que son accumulation (archives) ne rend pas + intelligent. On écrit pour soi d'abord, car tout le monde s'en fout et le cheminement de la compréhension est long et plein de pièges mis en nous par nous-mêmes.

[pas d'image]

publication HTML (miajour 15.12.2016)
Livre en progession
débutée en 2014, pour l'instant très très sommaire (voire, mis de côté pour l'instant)

 

.

 

le 4ème à la suite du second détaché du Ciel
« La Douleur du Monde » soulève le sujet interdit de la persécution (mot absent du dictionnaire de la criminalité qui forme les magistrats et les policiers). Un champ d'agis, d'agissements pénibles à étudier pour comprendre : pourquoi persécuter ? Les pratiques extrêmes de l'humanité dégueule (dégueue ou dégueulasse), livre avec lequel j'ai assez de répulsion pour le construire par intermittence raréfiée, tellement les faits humains relevés et pensés donnent la nausée (bien qu'il ne s'agisse pas de morale qui forme sa propre éthique d'être scandaliser qui est le propre de la morale : sa destinée pour interdire aux autres). La persécution s'introduit dans la continuation de la domination (révélé dans Le Mouvement du Monde) le désir et la jouissance de faire souffrir les autres à ce qu'ils restent vivants, une agonie douloureuse à très long terme, une vie humaine. La persécution, c'est aussi l'état de guerre perpétuel à plier à agenouiller les autres que nous vivons quotidiennement (sans, pour la très grande majorité, vouloir en prendre conscience : une pilule et un peu de distraction suffisent). La (fausse) persécution des chrétiens il y a 2 mille ans (ils seraient désignés aujourd'hui : terroristes), cultivée rabâchée encore et toujours aujourd'hui, est le prétexte à sa vengeance = le motif (faussement légitime) pour réinstaurer son pouvoir de domination politique (perdu définitivement au XXe siècle avec la séparation de l'Eglise et de l'Etat le 9 décembre 1905). Tout groupe persécuté devient inexorablement persécuteur (ce vérifie encore et toujours aujourd'hui).

La Douleur du Monde, icône de la couverture du livre
[pas d'image ou une image dégueulasse ? qui provoque la nausée ?]

publication HTML (15.12.2015.miajour.18.9.2017)
Livre en progession
publication en progression débutée en 2015
[c'est le livre difficile à écrire, car il décrit le dégueulasse le pire de l'humanité en souffrance, pas les victimes volontaires, mais les bourreaux qui jouissent de leur misère]

 

.

 

Doit se détacher aussi par l'importance de l'apport théorique pour l'à venir présent de la musique pensée en régression :
LES CHAMPS SCALAIRES NONOCTAVIANTS
[THÉORItE des SONO-RITEs DES AMAS VIBRANTs]

effectif depuis 1982, rédigé en 1985 corrigé en 1991, numérisé en 1992, apport de Scala de Manuel Op de Coul en 2001, diffusion globale et libre à travers le réseau Internet du centrebombe à partir de 2005, toujours disponible en 2017... et +.

LES CHAMPS SCALAIRES NONOCTAVIANTS icône de la couverture du livre 15x21 cm
[pas d'image ou UNE IMAGE DES CHAMPS INFINIS D'ESCALES ?]

publication uniquemen HTML (pour l'instant) : tout le chapitre 10 du livre : Dans le Ciel, le Bruit de l'Ombre
Pour approfondir la théorie d'ouverture d'esprit par la musique, livre en approfondissement
Ici, une présentation très sommaire anglaise diapo à l'introduction du phénomène, en 11 pages pour conférence [pdf 626Ko]

 

.

 

RE CAPITULONS (stipuler article par article) SANS CAPITULER (sans s'humilier à l'hostilité en con vaincu)
caput, c'est bien la tête, ne pas confondre avec kaput (kapout = brisé et CHU = central hors d'usage) :

Dans le Ciel le Bruit de l'Ombre

TABLE DES MATIERES con-dansée
incohérente compréhensible et intelligible (comment serait-il possible autrement ?) en re-vision à dis-position changeante

I. avant-propos [pour quoi : dans ce contexte]
II. préface
III. table
IV. pour commencer à savoir la musique [penser et agir le monde avec l'esprit de la musique] -> prêt à s'autonomiser dans 1 livre indépendant
V. créer de la musique originale [cuisine de compositeur]
chapitre 09 : les instruments de musique : départ et arrivée de l'action
chapitre 16 : l'orchestre
chapitre 11 : jouer au-delà de ta culture : l'orchestre transculturel et transclasse : à venir de l'humanité
chapitre 10 : théorie sono-rite des amas des champs scalaires nonoctaviants -> prêt à s'autonomiser dans 1 livre indépendant
chapitre 10B : le rythme (encore maigre)
chapitre 08 : l'espace
chapitre 13 : architecture instrument de musique
chapitre 07 : écrire (l'audible)
chapitre 12 : l'impro vit à Tio
chapitre 15 : la forme musicale
VI. Les musiques du Myster Shadow-Sky : de 1979 à aujourd'hui -> prêt à s'autonomiser dans 1 livre indépendant
VII. 14 APPENDICES en ANNEXES, dont :
l'appendice 06 : galerie de portraits
l'appendice 08 : est 1 questionnaire pour savoir si tu es un artiste
l'appendice 09 : est devenu un livre indépendant : LE JOURNAL VIGILANT D'EXEMPLES MEDIOCRATIQUES, ETC.
l'appendice 10 : est un lexique dictionnaire écrit et audio (14 discours par 14 robots parlant) de mots existants et inexistants utiles à leur redonner sens
l'appendice 12 : s'enrichit du chapitre 14 musique avec ordinateur : chapitre 14 : ordinateur et musique
l'appendice 13 : est devenu un livre indépendant : LE MOUVEMENT DU MONDE
l'appendice 14 : aussi : LES MONDES EN MOUVEMENTS (encore maigre)
nouvel appendice 15 :du précédent chapitre 17 : musique pour l'image. 1 article. ça n'intéresse pas + que ça. ça agace même. la musique n'a rien à voir.
VIII. autres attachements ANNEEZXXES* : XX.0.1 à XX.0.5 /5 poétiques : qui se lient au 1er qui ouvre le livre : « postulat du manque et du verbe ». en cours de croissance familiale pour suivants : 6 et 7 et 8 et cetera. [* re-marque re-marquée : l'axe de l'âne damne d'Anne, dans le nez des années, reste attaché à soi.] le poétique comprend l'état-d'esprit musique. musique est un attribut ad-jectif pour qualifier l'action de la muse (= divination provocatrice à poursuivre sa passion ou : son a-re-station = ne pas se poser encore, dont la police s'est emparée]
PAS DE FINAL

 

.

 

D'autres livres existent sans exister (difficile à percevoir par toi). Mon écriture musicale ne s'est jamais arrêtée à « l'assemblage de notes » (stéréotype simplisme de soumission = à imagination tarie, où l'imaginaire est tarit) dans le stéréotype de la partition tonale, mais toutes mes musiques sont le résultat d'une histoire (aventure temporelle) dans un contexte historique (pensant le temps de ses implications de la musique) et géographique (penser l'espace en contextes temporels des possibles). L'une crée la théorie musicale (son « système opératoire » avec TOUS ses possibles explorés) et l'autre son histoire en répondant à la question : « comment ça ce passe ? ». Ma seconde "partition" (= graphe déterminé communicant un sens musical) Ludus Musicae Temporarium (Jeu de Lampes de l'Architexte, 1980) repose sur une histoire élaborée à partir d'une tablette d'argile 4 millénaire qui concerne : l'immense durée d'1 temps du jeu musical, par les nommés : Joueurs de lampes ou en un seul mot : Lamplayers. Et le principe du jeu (la plaisante rit du jocus latin) avec un objet qui sonne formant l'orchestre archisonique.

La perception de mes ouvrages en tant que livres est moins évidente, car ils mêlent : concept musical, système opératoire calculé et en calcul (avec aussi des cailloux), objets vibrés audibles, vibrations spatiales voltigeantes, personnages transtemporels qui sont les musiciennes, le jeu qui organise le plaisir, la musique le mot qui rassemble, le conte de l'histoire, dans une transmission qui n'a pas obligatoirement la forme reconnue du livre. Ce qui se transmet dans le temps de l'humanité, est le concept (l'idée en élaboration) de la musique (la musique ? l'état d'esprit vibratoire communicant à comprendre et aimer la vie) provoquée.

 

.

 

Le livre des Lamplayers
Le livre des lamplayers raconte un fragment d'histoire issu de fragments archéologiques dont le repère de départ est la tablette octogonale de Mohenjo-Daro « le Kalandar du Génoscope », le cheminement de mon esprit créateur imagineur, à ce que la musique peut être, existe à travers les âges transcivilisationnels quand un concept (une idée comprise ressentie nécessaire) est transmis par des générations de générations (on considère qu'il existe plusieurs arbres de généalogies historiques dans les cheminements des Lamplayers). Dans la quête des Lamplayers, la durée s'évalue à partir de la datation de la tablette octogonale (la partition (musicale) sonante) à environ 2595 av. J.-C. jusqu'à la mort du dernier Lamplayer en 2007 ap. J.-C. Cette mort, n'est que celle d'un joueur de lampe, le dernier. Mais le concept lui survit tant qu'il y a des êtres humains pour jouer la musique des lampes : à travers le temps du jeu, la musique n'a pas d'âge et sonne la lumière. + Concrètement, un Lamplayer joue avec une lampe articulée, un bras lumineux composé de cordes, de tiges, de ressorts, de plaques qui est un composite d'objets en permanente évolution dans la forme d'une lampe (objet sonnant et éclairant). Y compris ses techniques et modes de jeux. Les extensions de l'instrument de musique dépendent du contexte historique et géographique dans lequel le Lamplayer se trouve vivre. La mort du dernier Lamplayer en 2007 ne signifie pas que les Lamplayers ont disparu, il suffit que n'importe où et n'importe quand, un être humain soit dévoré par la passion de poursuivre (et d'enrichir) l'histoire des Lamplayers et sa musique protohistorique.

new and first cover of the 1995 lamplayers album ebook
format portable document 34 pages 21x21 cm couleur | informations rassemblées de 1980 à 1995
publié par les éditions du seuil à seuil le 23 mai 2015 au centrebombe
2.Lamplayers.4595.Years.After,MUSIC.FROM.THE.GENOSCOPIC.KALANDAR.1995.album.booklet.2015.reissue.pdf

Il n'est pas seul :
HTML 1997 Internet start page des Lamplayers et de leurs lampes archisoniques (the Lamplayers and their Achisonic Lamps)
page 1 de présentation de l'oeuvre en 1980 puis suivantes in Dans le Ciel, le Bruit de l'Ombre
disque 1 LUDUS MUSICAE TEMPORARIUM by the LAMPLAYER (1980)
disque 2 5000 YEARS AFTER, MUSIC FROM THE GENOSCOPIC KALANDAR (1995)
disque 3 2 LAMPLAYERS aLIVE IN NEW-EUROPE AD (1997)
disque 4 TI.ME HAS NO AGE (2003)
disque 5 INSIDE OF MY ALIVENESS (2005/2006) 2006 pict Berlin performance#3 Berlin performance#2 Berlin performance#1
The music of the 2007 Funeral End of the Lamplayer (archisonic lamp + trumpet + voice) is listenable here: https://soundcloud.com/myster-shadow-sky/2007-funeral-end-of-the

 

.

 

The Book of Ephemerodes
The book of the Ephémèrôdes tells the being state of the Chrones Carders. People connecting the disconnected vibrations. The game is and is about unraveling what we conceive to be the multiple different times that give to exist at the same time. The time of the Ephémèrôdes is not historical, compare to the time of the Lamplayers, it is spatial. Spatial time is the networking (as the rhizomes, the roots that interconnect different sphere-trees, image retained by Deleuze and Guattari) that goes beyond to connect new operating fields. The book of the Ephémèrôde is not a tale, but the development of the process of playing that is communicated through vibrating space in the audible field with nonoctave scalar fields. An other way to compose and play music, proposed in 1984, and founded on the concept of: differentiation of repetitive events, which frees the musician from enforceable fixed score obedience, and gives the courage to affirm his/her difference. The lesson of the ephemeral prowler: the Ephemerode.

Le livre des Ephémèrôdes
Le livre des Ephémèrôdes raconte l'état étant des Cardeuses des Chrônes. Personnes liant le vibratoire déconnecté. Le jeu est et s'agit à démêler ce que l'on conçoit être les temps multiples différents qui donnent à exister en même temps. Le temps de l'Ephémèrôde n'est pas historique, contrairement au temps des Lamplayers, il est spatial. Le temps spatial est la mise en réseau (les rhizomes, ces racines qui s'interconnectent, image retenue par Deleuze et Guattari) qui va au-delà, jusqu'à connecter de nouveaux champs opératoires. Le livre des Ephémèrôde n'est pas un conte, mais le développement d'un procédé du jeu en jeu qui se communique par le vibrant (dans le champ audible injecté de champs scalaires nonoctaviants). Une autre manière de composer et jouer la musique, proposée en 1984 sur le concept du temps répétitif différencié, qui libère le et la musicienne de l'obéissance exécutoire pour avoir le courage d'affirmer sa différence. La leçon du rôdeur éphémère : l'Ephémèrôde.

the book of the Ephemerode (small cover)

« Comment refaire la musique libérée des contraintes de l'éternité et de l'insignifiance ? »
'How to redo music released from the constraints of eternity and insignificance?'

EN COURS DE CORRECTION
English 32 pages 28x20 cm paper publication by the composer editor Frédéric Acquaviva: Editions AcquAvivA
Français 32 pages 28x20 cm publication papier par le compositeur éditeur Frédéric Acquaviva : Editions AcquAvivA

the August 19, 2017, 20:00, a presentation of the book and a music performance
https://fr-fr.facebook.com/events/1910152712574012 at: LA PLAQUE TOURNANTE, Sonnenallee 99 12045 Berlin

SORTIE DU LIVRE EN DECEMBRE 2017 A BERLIN publication française
THE BOOK WILL BE RELEASED IN DECEMBER 2017 IN BERLIN English publishing
at the new place of LA PLAQUE TOURNANTE

Puis publication électronique par les éditions du ciel noir au centrebombe en 2018 ? à voir.
With the April lecture accompanying booklet entitled: The (new) Responsibilities of Music Composers
DOWNLOAD THE BOOK of 16 PAGES in ENGLISH, 245Ko PDF updated October 2017

The responsabilities of music composers, book cover ico

L'Ourdission
n'est pas encore un livre, car ses informations sont encore trop éparpillées pour pouvoir fusionner toutes (idées et résultats) dans 1 seul ouvrage. L'idée fondatrice des Ourdissions est "l'habitacle spatial dans lequel quelque chose de vibrant va passer = nous traverser, et être vécu : la turbulence du VIBRE". Ourdission crée l'ECRITURE ONDALE, pose la naissance de LA NONOCTAVIATION ACYCLIQUE et dispose de l'habitacle éphémère du concert traité dans la composition en accord avec son acoustique architecturale celle de l'instrument de musique habitacle : l'instrument de musique géant dans lequel s'introduisent les auditrices et les auditeurs pour vivre LA TURBULANCE DU SON EN MOUVEMENTS RAPIDES DANS L'ESPACE, le temps de la musique. Tout ça en 1982.

[PICTURE of Fast Fluid Turbulence?,
"Je pense à Ourdission - cette brume flottante où tentent de prendre forme des nuages qui passent trop vite, toi derrière la vitre ruisselante entraîné de toute sa vitesse dans une aube perpetuelle." <=>
"I think about Ourdission - this floating mist when clouds try to take form who pass too fast, you behind the streaming window attracted by ist full speed in a perpetual dawn." Geneviève Bérain, 1982. Ourdission = nobody knows what it will happen]

page de la création de l'oeuvre de 1982 in Dans le Ciel, le Bruit de l'Ombre
1ere page de la présentation de l'oeuvre (1ere mondiale anglaise : London 1983)
livret HTML de l'Ourdission génération 2 l'habitacle bionique vibrant (Montreal 1999)

 

.

 

LE LIVRE DE L'ÉTÉ 2016, SANS MUSIQUE audible MAIS AVEC DES IMAGES et ma pensée sur les rapports humains.

NU, le livre de l'Oubli du Reflet
ou les contradictions de la Sexualité Sociale
Un ouvrage qui va provoquer la controverse des moralisatrices et des moralisateurs. Ce qui sera utile pour les démasquer ! : « Ah bon, toi ? intolérante ? je ne me serais jamais douté... ». Le livre de l'Oubli du Reflet soulève le problème fondamental des conséquences de notre culture des rapports sexuels qui misérabilisent nos rapports sociaux et l'épanouissement de notre intelligence. L'asservissement est une intention politique qui s'est incrustée par la religion dans le rapport sexuel, favorisant tel être humain et tel comportement au détriment des autres n'est pas la fonction de la sexualité qui est de jouir pour vivre en plénitude (sans sensation trouble de manque). Cet ouvrage provient du développement d'une branche de mon opéra À Tolerancia qui ne trouve aucun soutien, ni aucun moyen, voire, et sans aucun doute, des réactions (multilatérales ou plurilatérales = celles et ceux qui jettent des pierres) de censure, depuis sa proposition en 2014 [sa page] ; exactement comme pour la majorité de mes opéras à partir de Momus en 1981 [sa page]. Seul, mon opéra Les Rescapés de l'Hégémonie Culturelle a vu le jour en 2008 [une de ses page]. 5 mois intensif de travail pour être offert gratuitement.

NU, le livre de l'oubli du Reflet, les Contradictions de la Sexualité Sociale (cover)

ebook = livre électronique
format 314 pages (342 avec les pauses) avec 202 images. document portable 17,6x12,6 cm (tablet ebook to print or not),
date exacte de sortie de publication prévue pour l'été 2016 : LE LIVRE DE L'ÉTÉ 2016

publication électronique par les éditions de l'hAuteur au centrebombe : sortie le 21 juin 2016
1. pdf version compressée JiPeGisée (= images graphiques détériorées) : ~ 44 MO
2. pdf version moins compressée : ~ 188 MO
[la masse réelle du livre correspond à + de 1,7 GO]
révisé, corrigé & augmenté, dernière mise à nuit : le 6 août 2016 puis le 11 septembre 2016, ajoutant les 14 poses nécessaires à la pensée.

il faut savoir que :
CE LIVRE NE SE LIT PAS COMME UN ROMAN : D'1 COUP, MAIS PAR PETITES DOSES : UNE OU DEUX PAGES, POUR PROVOQUER SA REFLEXION.
Nu, le livre de l'Oubli du Reflet, EST UN LIVRE DE CHEVET, A REFLECHIR UNE PAGE AVANT DE S'ENDORMIR.
Dans ce sens, 14 doubles pages pauses on été rajoutées afin de ne pas manger tout d'un coup pour ensuite avoir le sentiment pénible de l'indigestion.

 

.

 

UN LIVRE DE MUSIQUE [SANS LITTERATURE, MAIS AVEC DES IMAGES : DES GRAPHIQUES pour une écriture : celle de la musique pour cordes au baton frotté]

Il m'est impossible de donner un titre à ce phénomène,
car l'indicible au-delà des bords extrêmes de l'espace et du temps ne porte pas de nom
[est le titre]
Quand une "partition" musicale dépasse les 100 pages, devient-elle un livre ? OUI. Une écriture musicale devient un livre (un libre) quand on prend le temps de lire (pour comprendre et en jouir).
[rappelons-nous du livre du compositeur allemand Dieter Schnebel : Mo-No Muzik zum Lesen (DuMont Schauberg, Köln 1969)]
IT IS IMPOSSIBLE TO GIVE A TITLE TO THIS PHENOMENON BECAUSE THE INEXPRESSIBLE THE UNSPEAKABLE BEYOND THE EXTREME EDGES OF SPACE AND TIME HAS NO NAME est le titre en anglais de l'ouvrage créé en 1983 et donnée en première mondiale en juin 1984 à l'Institut de recherche et coordination acoustique/musique (c'est coordination, pas création). Cette musique est l'invention d'une écriture spectrale pour le jeu soliste en concert, au résultat sonore massif qui concurrence l'orchestre symphonique. Il s'agit dans cette exploration de faire vibrer la cité des Grands Anciens décrite par H.P. Lovecraft et dessinée par P. Druillet. C'est cette musique qu'ils entendent. L'exploration entêtée du réel vibratoire m'a amené dans des endroits inimaginables où les phénomènes de la physique acoustique crus au premier abord impossibles se réalisent. Je dois admettre que ce livre est inachevé.

1983 arcoguitar book-score cover

131 pages A4 paysage et portrait au format documant portable 37Mo
écriture manuscrite disponible chez l'auteur depuis 1983 et première mondiale ircam 1984/
publication Internet du manuscrit par les éditions XØ au centrebombe, le 19 octobre 2011
http://centrebombe.org/livre/1983.Il.m.est.impossible.de.donner.un.titre...partition.telle.quelle.pour.impression.A4.paysage.pdf
& + : télécharge :
le disque de 1983
le concert à la dernière biennale de Paris en 1984 et présentation sommaire
le concert scandale à l'ircam en 1984 (2 photos qui ne montrent pas la réaction violente de la moitié du public contre l'autre moitié qui lui demande de se taire)
le disque de 1985 DÏNGX avec les instrumants sonores du Bauhaus
page de la description de l'oeuvre création de l'oeuvre en 1983

 

.

 

Envoûtant d'Amour
UN LIVRE DE MUSIQUE D'ECARTEMENTS ET DE CARESSES POUR LES DOIGTS À 3 SUR 3 INSTRUMENTS À CORDES FROTTEES

Envoûtant d'Amour, music score for strings trio cover

10 pages (pour commencer) A3 paysage au format documant portable 2.8Mo
écriture disponible chez l'auteur depuis 2008, sans première mondiale jusqu'aujourd'hui.
publication Internet par les éditions de l'aventure au centrebombe, le 22 janvier 2012.
http://centrebombe.org/livre/Envoutant.d'Amour_trio.a.cordes_de.mathius.shadow-sky.pdf

page de présentation de l'ouvrage

 

.

 

ECRAN
livre court : une analyse énervée des conséquences de ce que l'écran, les écrans agissent dans nos vies quotidiennes et ce qu'ils réfléchissent. Typographie, maquettte et dessins : Jean-Jacques Tachdjian
commande 2015 pour 2016 de Nicomix pour le Stomack n°9, publication annuelle en sérigraphie qui réunnit les dessinateurs/trices sérigraphistes éparpillés dans le monde.

couverture derrière le livre de 5 pages ECRAN de mathius shadow-sky 1. Publication papier in Stomack #9
2016 par Nicomix pour RUIN Co. dans le numéro 9 de Stomack (revue annuelle des dessinateurs/trices contemporains)
commander Stomack à Ruin Co. : stomackomix@gmail.com (35 av. du Maréchal Foch 31400 Toulouse)
2. Publication ebook
publication électronique différente de la publication papier : 6 pages format documant portable 19x19 cm
publication électronique par les éditions Sans Éditeur au centrebombe, le 8 mai 2016
lien : ECRAN : http://centrebombe.org/ECRAN.by.mathius.shadow-sky.18.decembre.2015.6 pages.pdf

 

.

 

Le livre : de l'Extase, la Musique Extrême
rapporte la création réalisée en 2007 avec un très grand nombre d'images vidéo de l'oratorio : jamais publiées. Le concert d'une durée de + de 3 heures avec la participation de 15 musiciens et la première du Choeur de Femmes Hurlantes. sur la base des textes de Georges Bataille (et des miens un peu aussi). La série de mes créations de 2007 et 2008 était réalisées et soutenues par l'ensemble : l'Extrême Sonique Sans Concession Réuni, un groupe d'artistes réuni par l'auteur : présentation. photos souvenir. présentation de l'enregistrement pirate. l'enregistrement pirate republié au centrebombe le 30 janvier 2010 ObCD47, poids : 760Mo.

cover (small) of the book of Ecstasy, the music from the Extreme EN COURS D'ECRITURE DE REECRITURE
format documant portable 14x21 cm, en cours d'écriture (la somme vidéo pèse + de 100 Go !)
publication électronique au CENTREBOMBE par LES EDITIONS DU BAISER désédité déshérité, 2017-18 ?

composé de :

1. Manuel du Choeur de Femmes Hurlantes
Ce manuel d'entrainement synthétise la technique du chant hurlé en choeur utilisée de 2007 à 2012. Depuis 2013, je ne reçois plus auncun soutien pour la réamisation de mes grandes formes musicales, ma maladie n'aidant pas. Ma prochaine création grand format est l'opéra À Tolerancia qui ne trouve que du vide et de la censure. À Tolerancia doit inaugurer le Choeur des Mâles Hurlants (voix basses en masse).

Manuel.Choeur.Femmes.Hurlantes_en.cours.publication (couverture) ebook
format document portable A4 6 pages publié par les éditions du baiser au centrebombe le 6 février 2012,
(l'expérience du hurlement vocal en choeur est une pratique intense et délicate).
http://centrebombe.org/livre/Manuel.Choeur.Femmes.Hurlantes_en.cours.publication.pdf
[en cours de rédaction ? ou, encore inachevé, ou pas]

2. la partition de Leurs Sexes Tueurs de Trombes
pour les 4 trombones quadriphoniques de l'orchestre aussi 8 OU 12 OU 16 étagés à 2 ou 3 ou 4 niveaux au-dessus et en dessous de la terre :

couverture de la partition pour 4 trombones en quadriphonie (small) Leurs Sexes Tueurs de Trombes publication manuscrite de rappel du procédé de génération musical qui dans une écriture algorithmique reste simple. L'écriture en temps n'a de sens (et encore) qu'une synchronisation horlogère mécanique avec les autres musiciens.
L'algorithme conceptueur (tuteur, pas assassin) de la musique en 6 feuillets manuscrits, format document portable 8Mo au centrebombe :
http://centrebombe.org/livre/Leurs.Sexes.Tueurs.de.Trombes.pour.4%20trombones.pdf
Etalage sur 23 page format documant portable A3 4.4.Mo, du déphasage à 4 voies des déploiements des coulisses du quartet de trombones (écriture inachevée : par absence de sollicitation) :
http://centrebombe.org/livre/Les.Tueurs.de.Trombes.(partition%20pour%204x4%20trombonistes).inachevee.pdf
procédé devenu papier à musique pour compositrices :
http://centrebombe.org/livre/Papier.musique.pour.quatuor.en.consort.pdf

description de la musique des Tueurs de trombes à la page HTML http://centrebombe.org/livre/2007b.html

3.

 

.

 

LA FARSA HUMANA
Livret d'opéra devenu pièce de théâtre (par abandon : la cantatrice principale refusa de chanter son rôle de la mère dans le lit qui lui était destiné).
Mais, la première théâtrale de LA FARSA HUMANA a été réalisée par le metteur en scène Michel Mathieu au Théâtre du Ring en 2011.
Il a promis de rejouer la pièce en 2017. Tellement les spectatrices et spectateurs riaient dans l'hilarité générale ; c'est bien une farce.

poster 2 de LA FARSA HUMANA (la mere et la fille)

écrite en février 2005

0. page html 2005 de présentation
1. Publication html Internet : 2005
2. Publication ebook 19 pages 21x29,7 cm : 2008 modifié en 2011 pour sa représentation théâtrale

.

 

to be continued for my other books
à suivre pour mes autres livres ... en cours d'écriture de publication

 

Comme Knots de Ronald David, R.D. Laing (en bilingue) que je retraduis en français pour la chanson, pour que ses textes puissent être chantés en français
et, en + approfondit par l'adjonction de textes : Pro-Fondatio, des miens en contre-point des siens.

couverture du livre Knots + Noeuds de RD Laing et Shadow-Sky

in waiting: Ronald D. Laing, The Divided Self (1960) [full text pdf 837Ko]

 

 

For all other works unexposed here, consult: 'Dans le Ciel, le Bruit de l'Ombre' where most of the Shadow-Sky's works are presented and explained, and all around the centrebombe website, which this year 2017 is 20 years old (quite young indeed).

Pour tous les autres ouvrages non exposés ici, consultez : Dans le Ciel, le Bruit de l'Ombre, où la plupart des oeuvres de l'Ombre-Ciel sont présentées, voire expliquées, et, dans tout le site web du centrebombe qui lui est consacré et qui cette année 2017 a 20 ans.

...

 

.

.

 

LIVRES DES AUTRES publiés au centrebombe parmoi [for educational pupose]

 

Les textes de la musique

Nous pensons qu'il est temps de rassembler les écrits importants : ceux qui alimentent le développement du savoir, ceux qui apportent 1+ ou plusieurs + à la figuration vibratoire du monde à travers la pratique : musique avec son possible à être composée. Boèce voyait 3 types de musique, celle du monde celle du de l'humanité et celle des instruments de musique dont seule la dernière a été retenue par ces successeurs. La communication à travers l'histoire de la pensée de la musique en Occident sur + de 2 milles ans, ne repose que sur quelques textes, ceux qui dans l'esprit, ont le souci d'embrasser la compréhension du monde par le vibratoire. En effet, la musique qui était partie prenante intégrale dans l'exploration du savoir de la vie qui autrement que la science qui tente de comprendre la vie par les images (avec des graphiques), la musique comprend et intercommunique par les vibrations. Pour les autres sens, le savoir par le goût se comprend par la cuisine, celui du toucher par l'amour et celui de l'odorat (le + atrophié à rester incultivé) uniquement s'évertue à masquer les « mauvaises » odeurs à parfumer (par fumée ? comme para pluie).

Il existe une résistance millénaire au savoir
(qui se masque dans le mythe de la connaissance)

La communication au-delà d'une vie humaine passe par l'écrit. Seul dans le silence, j'écris au moins à des centaines de penseures possibles avec lesquels je n'aurais jamais le bonheur (une bonne heure) de converser durant toute ma vie = d'échanger nos idées théorisées prêtes à la composition pour élargir notre champ de compréhension de la vie du monde et du reste plus rapidement : depuis 2 millénaires, ça traîne un peu ! Et nous sommes si peu.

À considérer l'histoire depuis Aristoxène (le texte le + ancien disponible ? qui concerne la musique occidentale savante), le champ du savoir ne s'élargit pas vraiment. Les raisons résident à la fois dans la conviction (= vouloir le pouvoir d'avoir raison) et dans la morale qui dicte et gouverne et conditionne la tendance de l'attitude dominante à suivre qui organise, gouverne et nourrit nos sociétés mécanisées. et Morale et Conviction sont toutes 2 les limitateurs fondateurs au savoir (aussi limitatrices fondatrices au savoir). Pourquoi cultiver ces limitateurs ? Le règne politique pour régner doit cultiver l'ignorance (et la misère), dont la majorité des populations se contente pour vivre : le gage de soumission à l'ignorance en échange d'un confort illusoire est le sens institutionnel de la domination. L'assassinat et la criminalisation de l'intelligence durant nos 2 milles ans de civilisation montre à quel point le règne politique ou religieux = l'institutionnalisation du vivant libre est nuisible au libre esprit des êtres humains et principalement des penseures inventeures artistes.

Le rôle des penseures imagineures inventeures, artistes qui ne cultivent ni la valorisation ni la reconnaissance sociale : le pouvoir de la réputation piégée par la morale, mais celles et ceux qui développent le courage de leur sincérité : une pratique bien difficile sachant qu'à tout moment on est susceptible de se piéger dans la conviction de la croyance d'affirmer un vrai pour une stratégie hypocrite pour obtenir la récompense de la gloire d'être acclamé par tous les autres. La sincérité entière intégrale est une pratique quotidienne difficile (+ difficile dans notre monde où la qualité dominante est l'hypocrisie pour plumer l'autre avec humiliation si possible) qui pourtant est la première nécessité des penseures imagineures inventeures : sans sincérité pas d'oeuvre possible.

mathius shadow-sky
(ma bibliothèque musicale, est riche avec beaucoup d'inédits et d'introuvables et devrait être disponible à tout étudiant)

 

livres libres

TEXTE en 2016 ÂGÉ DE 2347 ANS
Eléments Harmoniques, d'Aristoxène de Tarente (-330)

Traduit par Charles-Emile Ruelle il y a 147 ans à Paris (P. Haffner, 1870)
Communication de Philippe Remacle (1944-2011)
Corrections mineures et postface par Mathius Shadow-Sky

Aristoxene de Tarente, Elements Harmoniques (-330) texte âgés de 2346 ans en 2016 (image de reconnaissance) republié par reEA édition anonyme au centrebombe [du PIL publication Internet libre] le 18 janvier 2016
. format document postable de 67 pages A4
. page HTML Eléments Harmoniques, Aristoxène de Tarente ~ -330 (texte en fragments, commentaires et déductions)

 

TEXTE ÂGÉ DE 696 ANS en 2017
ARS NOVA, de Philippe de Vitry (1320)

traduit du Latin par André Gilles et Jean Maillard il y a 60 ans et corrigé il y a 53 ans
(copyright des traducteurs décédés expiré en 2007 = domaine public)
Annoté et préfacé par Mathius Shadow-Sky (qu'à la page HTML)

Ars Nova page 1 (image de reconnaissance)
republié par reEA [édition anonyme] au centrebombe [du PIL publication Internet libre] le 28 septembre 2015 pour son six cent quatre vingt quatorzième joyeux anniversaire.
. publication page HTML avec questions, commentaires et préface de Mathius Shadow-Sky : ARS NOVA, Philippe de Vitry ~ 1320 : texte intégral + commentaires + déductions
. publication format document portable sans post/préface ni questions ni commentaire de Mathius Shadow-Sky ni couverture (il s'agit du texte et non d'un produit de vente)

 

TEXTE ÂGÉ DE 46 ANS en 2017
The Simulation of Moving Sound Sources, de John M. Chowning (1971)

first published by the author: J. M. Chowning.

The Simulation of Moving Sound Sources, first page

republié par reEA édition anonyme au centrebombe [du PIL publication Internet libre] le 18 septembre 2006
[nonscannée nonassemblée par nous] et 2017 pour son quarante-sixième joyeux anniversaire.
. format document postable de 6 pages 21,5 x 28 cm 112 Ko

1er texte qui formalise la relation entre : amplitude directe du son/Doppler/amplitude du son réverbéré, dans une disposition de 4 hauts-parleurs en carré quadriphonique (ou tétraphonique) pour simuler son déplacement dans l'espace plan. Depuis la généralisation de l'informatique en musique à partir de 1990 et 45 ans après ce texte, il n'existe toujours pas de programme effectif en temps réel (sic) de composition spatiale de trajectoires dynamiques multiples malgré les nombreuses tentatives (dont certaines prometteuses ont été économiquement abandonnées). On se demande ? La spatialisation est l'apport majeur de la musique (savante) du XXe siècle qui apporte à la fois intelligibilité et vertige qui, avec la synthèse de l'harmonie inharmonique (des accords) avec la synthèse électronique des sons, dont celle de la Modulation de Fréquence qui a été formalisée par le même auteur pour créer le 1er synthétiseur numérique original le DX7 produit par l'industrie Yamaha en 1983 et abandonnée en 1998. On se demande ? ce qu'apporte cette régression ?

 

TEXTE ÂGÉ DE 38 ANS en 2017
Formalisation des Structures Musicales, d'André Riotte (1979)
publication 1. par l'auteur pour ses étudiants et 2. par ses étudiants sur Internet

Andre.Riotte.-.Formalisation.des.structures.musicales couverture mini du livre photoopié

republié par reEA édition anonyme au centrebombe [du PIL publication Internet libre] le 28 août 2013 [nonscannée nonassemblée par nous : en cours]
. format document postable de 86 pages 21 x 29,7 cm 1.45 Mo           pour son trente-huitième joyeux anniversaire

André Riotte (mon professeur) formalise les apports théoriques du XXe siècle dans son ouvrage Formalisation des Structures Musicales qu'il nous distribuait en photocopie avant son cours à Paris VIII (1980). Riotte, bien que restant cantonné dans le sérialisme (séries de proportions distribuées), il apporte à l'évolution théorique de la musique occidentale des étapes supplémentaires qui donnent à comprendre et à former à la suite la généralisation de nos champs scalaires nonoctaviant acycliques. Il suffisait de passer le pas, à sortir de la division octaviante par 12. Ce qui à la suite des souhaits de composer avec des micro-intervalles (Ivan Wyschnegradsky, Juan Carillo, Jean-Etienne Marie) était à la portée de quiconque. Le premier pas était de sortir de la microtonalité octaviante, c'est-à-dire de la division du ton (1/4, 1/5e, 1/6e de ton, etc., jusqu'à 1/12e pour Wyschnegradsky et 1/16e pour Carillo) qui se rapporte inexorablement au multiple de l'octave : 2 qui double (avec ses 6 tons par octave même microintervallés reviennent à l'octaviation). Quand André Riotte parle d'échelle non-octaviante, comme Ivan Wyschnegradsky, c'est pour éviter l'octave présente dans l'échelle. Dans nos champs scalaires nonoctaviants (nonoctave scalar fields), l'octaviation (x2) est devenue une exception.

L'apport particulier d'André, a été de formaliser la congruence mathématique modulo n pour figurer (et comprendre) qu'un cycle scalaire peut prendre toute division possible (entière pour retomber sur ses pas), (et pour nous nonentière aussi : une division nonentière évite l'étendue divisée). La congruence forme nos tables de multiplications et d'additions pour lier les rapports multiples des résultats (exemple : 5, 10, 15, 20, 25 est une suite congrue modulo 5 <=> multiple de 5) qui forment les sous-ensembles, les sous-groupes, les classes finies (impulsées par Xenakis avec sa nommée Théorie des Cribles qui opère avec des « classes de résidus » modulo n). Il dénombre 28 sous-groupes, 28 sous-échelles qui combinées peuvent identifier toutes les échelles appartenant au cycle 12. Sauf que là, ça commence à compliquer par excès de signes ; l'exemple de la formalisation du mode majeur ne peut se rendre visible qu'avec 4 signes d'intersection + 3 signes de réunion + 2 classes à 8 positions différentes, mais permet de comprendre l'enjeu de la théorie des ensembles dans sa combinatoire : ce qu'elle apporte à la musique : LA MULTIPLICITÉ possible. Mais une notation + simple est tout à fait envisageable, même envisagée, voire réalisée.

L'autre apport majeur d'André a été de démontrer (à partir des pièces de Messiaen, Bach et Bartok) que toute composition musicale (les quantifiées) est algorithmable : est le résultat d'une série d'opérations. Mais cette automation possible de la musique composée humaine par des machines nous a fait prendre conscience de la limite du calcul pour la musique : c'est-à-dire du programmeur informatique prenant la place des compositeurs et des musiciens de l'orchestre. Il fallait passer à la musique qualitative incalculable (ce que je me suis efforcé de produire durant toutes mes années de vie).

 

TEXTE ÂGÉ DE 61 ANS en 2017
...Wie die Zeit Vergeht...comment passe le temps..., de Karlheinz Stockhausen (1956)
publications : 1. die Reihe Vienne 1957, 2. DuMont Cologne 1963, 3. Contrechamps Paris 1988, puis 4. son étudiant, NoWHere Internet 2016.

republié par les éditions freenet for All au centrebombe [du PIL publication Internet libre] le 20 août 2016 [scan sauvage bilingue allemand français]
                                   pour son soixantième joyeux anniversaire
. format document postable de 83 pages 13 x 19 cm 13 Mo + commentaires et explications (format html)   web page in progress

- Qu'est-ce que ce texte de Karlheinz apporte à la composition musicale ?
- Attends un peu. Mais déjà, son souci de se défaire des registres vocaux des voix et des instruments qui limitent à la polyphonie à 4 voix (bien qu'on peut les personnaliser pour les individualiser, ce que certains compositeurs ont fait) pour réaliser « des fils inextricables d'un réseau » (idée dans l'air qui va créer le réseau Internet de communication binaire) au lieu de superposer des voix (des pistes, des couches), il suggère la forme statistique que Xenakis à lancé 3 ans avant avec Metastasis en 1954. Si l'évolution de l'écriture musicale se bloque quelques années après (fin 70 pour être exact) même si Xenakis est digéré par politesse (il est le 1er à individualiser tous les instruments de l'orchestre = pas d'homophonie ni de monodie dans l'orchestre polyphonique)...

- À quoi sert, ce que Karlheinz avance pour la composition musicale ?
- Eh bien, la correspondance : timbre <-> hauteur <-> rythme périodique (qui dans la réalité n'est pas séparé) lui donne l'opportunité de composer le rythme, comme on compose l'harmonie harmonique (pas inharmonique, pas encore) d'intervalles : au lieu de débiter la même série recombinée regroupée ou redégroupée (partialisée) de rythmes avec les mêmes 12 valeurs entières de durées de 1 à 12, de 1 x double-croche à 12 x double-croche = blanche pointée qui est une progression logarithmique (ou contrexponentielle) ; il compose des juxtapositions de divisions rationnelles (de la forme x/y d'une même valeur (fondamentale) à partir du duolet <=> 1/2 jusqu'au douzolet <=> 1/12e de temps (nommées aussi valeurs géométriques) : pour percevoir une musique de plusieurs vitesses superposées (correspondantes à et constituantes de chaque spectre des timbres instrumentaux).

- Comment Karlheinz va créer son échelle équidistante de durées chromatiques ?
- Avec le tempo. Les valeurs de durées usuelles étant insuffisantes qu'à doubler (binaire) et tripler (ternaire), et les autres valeurs entières intermédiaires inusitées et donc injouables si elles ne sont pas regroupées dans une mesure périodique. Karlheinz applique la formule 12√2 = 1,0594630943592952645618252949463... au tempo et obtient son échelle de vitesses qu'il étend à « 7 octaves de durée » de 1 x double-croche à 4 x la carrée. Il dispose ensuite sa série de tempo en concordance avec sa série des hauteurs. Etc.

+ LE TEXTE COMPLET LÀ, 60 ans après : + le bilan [non publié dans le pdf]

 

TEXTE ÂGÉ DE 48 ANS en 2017
Réagir..., de Vinko Globokar (1969)
publication : 1. Musique en Jeu n°1 (1969), 2. republication par son étudiant, NoWHere Internet 2017.

Couverture small republication du texte Réagir... de Vinko Globokar

republié en 2017 par : les éditions El y a : les Editions de l'YndépenDance de l'Art au centrebombe [du PIL publication Internet libre]
le 7 janvier 2017
                        pour son quarante-huitième joyeux anniversaire
. format document postable de 14 pages 21 x 29,7 cm 4.6Mo + commentaires : Deleuze, Nietzsche, Shadow-Sky.
  
Livre ouvert aux autres commentaires publiables dans celui-ci ? oui.

Texte source, voire de base pour resympathiser la musique. Car depuis 1969 « dans l'air flotte le désir d'humaniser la musique » en réalité depuis toujours défendu par quelques trop rares artistes comme ici Vinko Globokar ; mais en 48 ans au lieu de ça, nous avons donné aux machines le pouvoir de la musique des hommes pour tout UNIFORMISER dans l'obéissance à prévoir ce qui existe déjà : pour un leurre de pouvoir. Et comme dit Sarah Brault qui vit sa vingtième année : « c'est énorme, on dirait un manuel de pédagogie de l'improvisation libre ». La liberté ne se paye pas.

 

TEXTE ÂGÉ DE 50 ANS en 2017
Vers une métamusique, de Iannis Xenakis (1967)
publication : 1. La Nef n°29 (1967), 2. republication dans Musique Architecture, 1976, 3. rerepublication par son étudiant, NoWHere Internet, 2017.

Couverture small republication du texte Réagir... de Vinko Globokar

republié en 2017 par : les éditions de l'artchange explosant, au centrebombe [du PIL publication Internet libre]
le 23 mai 2017                        pour son cinquantième joyeux anniversaire
 
. Format document postable : 40 pages 21 x 29,7 cm, 378Ko, avec commentaires : POST-FACE-MIX, 2017.
  
Livre ouvert aux autres commentaires publiables dans celui-ci ? oui.

Vers une métamusique, pose une amorce pour une nouvelle théorie polyscalaire de la musique. Pour quitter le système tonal qui tourne en rond avec ses transpositions et ses permutations qui se limitent à 12. Xenakis pose aussi un pont entre la théorie de la Grèce Antique et la nouvelle théorie pour la musique (enjambe 2 000 ans de mécompréhension) celle que nous avons nommée : les champs scalaires nonoctaviants, où les métamorphoses sont infinies. Mais à l'époque, il ne le savait pas.

Un texte source des Champs Scalaires Nonoctaviants.

Oui, la 2de vague d'échelles nonoctaviantes tonales, sont issues des échelles noncongruentes issues des échelles congruentes octaviantes divisant le ton, bien qu'elles n'ont pas la même fonction antioctaviante : Xenakis crible (filtre les échelles Z12, Z24 ou Z48 <=> 1/2, 1/4 et 1/8e de ton), Wyschnégrasky évite (dans les échelles divisant le ton de 1/4 à 1/12e, bien que son piano ne soit qu'en 1/4 de ton qui demeure toujours une prouesse). Nous, on dispose d'échelles qui ignorent la fusion octaviante (l'intervalle passe à côté) où chaque échelle est identifiée par sa sonorité (la modifier change sa sonorité). L'opération de détection de la seconde vague des échelles nonoctaviantes a commencé par utiliser les cribles de Xenakis. Les dernières échelles harmoniques nonoctaviantes ont quitté le champ du crible. L'opération de filtrage comme son complémentaire l'opération de synthèse sont présentes dans les Champs Scalaires, pour les jeux des transformations et de métamorphoses. Ce texte, « Vers une métamusique », se comprend comme origine des Champs Scalaires Nonoctaviants et les introduit à la musique.
Les échelles nonoctaviantes tonales, au chapitre 10.1.0 du livre : Dans le Ciel, le Bruit de l'Ombre.

...

 

à suivre les autres, des autres, en cours de publications, à suivre

Boèce, Traité de la musique, an 512, édition électronique en français : texte âgé de 1505 ans.

Remerciement : nous devons à Christian Meyer la traduction en français et du texte de Karlheinz Stockhausen ...Comment passe le temps... et du traité de la musique de Boèce.

 

.

.

CRITIQUES DES LIVRES DES AUTrEuRS au centrebombe

Il y a un trop grand nombre de livres publiés au XXIe siècle, impensables au XXe siècle, tellement leur niveau d'intelligence, de réflexion, d'analyse et d'approfondissement est superficiel. Ou : leur niveau, de propagande de se mentir pour maintenir la bêtise, est tellement élevé que ces livres sont inexorablement toxiques. Et leur publication papier est surabondante. Il nous parait urgent de pointer de manière constructive et non user du jugement qui condamne à l'expulsion, les auteures et auteurs piégés dans cette domination et cette croyance cultivant le pouvoir d'être dominé à entretenir le parasitage du privilège. Il en va pour le développement de l'intelligence de l'humanité qui s'engouffre actuellement dans les boues collantes de la prétention de l'ignorance à nuire aux autres. Nous pointons aussi les ouvrages qui épanouissent et alimentent la pensée avec le sourire.


Dernière critique : David Toop : Océan de Sons, 1996
Dernière critique : Marie Hélène Boursier : Queer Zone 1, 2 et 3, 2001-2011
Avant dernière critique : Pierre Bourdieu : La domination masculine, 1998
Avant dernière critique : Nancy Huston, Reflets dans un oeil d'homme, 2012.
Avant dernière critique : critique de l'état d'esprit de Julia Kristeva à travers son livre sur la croyance : Cet incroyable besoin de croire, 2007.
Et celles entre autres Mary Douglas, St Jean, Michèle Reverdy, Simone de Beauvoir, Stanley Milgram, Roger Caillois, etc.

...

LA PAGE DES CRITIQUES DE LIVRES

 

.

.

 

remarque d'historicité constitutive de notre civilisation agressive
notre Occident + celle du Nord-Afrique + celle du Proche-Orient du pourtour méditerranéen

& POLITIQUES contr' ARTISTES

L'artiste oeuvre pour révéler, le politicien parle pour dissimuler (quoi d'autre ? gouverner à tenir le secret (risible) bien gardé). L'art du mensonge passe par la rhétorique (qui a pour seul et unique but de con-vainvre le + grand nombre de personnes) / contre les arts passe par le discours philosophique (qui a pour but de se questionner qui ne passe que par la liberté du dire vrai (dire le faux ne répond pas à la question)). Ce n'est pas nouveau ! les artistes de leur vivant perdent le dialogue public interdit (de scène) par les politiques et les religieux (et les financiers) au pouvoir qui provoquent leur mise en pauvreté matérielle.

La liberté indispensable (sans elle : pas d'oeuvre d'art) de l'artiste, politiciens et religieux au pouvoir la perçoivent comme une confrontation, voire une agression (pas de domination possible avec la liberté) : d'où les moyens disproportionnés investis à la censure des arts à les transformer en décoration et animation pour le divertissement du peuple citoyen (ces êtres humains institués en masse). C'est impensable, c'est pourtant réel. Politiques et religions agissent la contrainte pour régner ; confrontée à la liberté des arts devrait donner un équilibre social. Mais le politique gagne à étouffer l'artiste par la violence (avec sa police administrative instituée) dans le présent pour exister, mais perd dans la durée historique : Socrate ou Bruno ou Mozart ou Euler ou Hendrix et tous les autres (leurs ouvrages) ne sont pas morts : alors que personne ne retient les noms des politiciens ou des religieux qui les ont con-damné à mort ou à l'exil à l'époque. La raison ? L'imaginaire de l'un balaye la fadeur de l'autre. Les artistes authentiques, durant leur vie, restent invisible de la gloire qu'ils ne souhaitent pas (bien que ça démange et que la majorité ne résiste pas à la flatterie : qui gonfle et fragilise son ego pour être vulnérable à la souffrance).

Le refus d'être glorifié pour un politicien est inconcevable (totalement), sinon il perd le sens de son activité gouvernante (de son spectacle). Le refus d'être glorifié pour un artiste est pratiquement concevable, en effet les artistes authentiques qui ne recherchent pas la gloire sont très très rares et personne ne les re-connait puisqu'ils savent se faire oublier au contraire de leurs oeuvres qui perdurent sans réellement savoir pour quoi ni pour qui. Le politicien, le religieux, le financier en effet ne créent rien (que la misère sociale pour (re)tenir (sauve)garder son pouvoir politique) : ce sont des parasites gouvernants dont l'intelligence de l'humanité se passe très bien pour vivre bien, voire mieux ensemble. Mais il doit certainement exister un moyen d'équilibrer une conciliation.

L'équilibre de la vérité et du mensonge (qui est l'équilibre entre la liberté et la domination) où l'un a besoin de l'autre pour exister (la domination a besoin de la liberté pour exister) et dont l'anéantissement de l'un dépend de la vie de l'autre (la liberté a-t-elle vraiment besoin de la domination pour exister ?), reste un faux équilibre qui ne main-tient et qui ne re-tient qu'une moyenne de l'ignorance qui pour un pouvoir politique tend inexorablement vers la dictature totalitaire (son idéal) et empêche tout épanouissement social de l'intelligence. Pour qu'existe une dictature politique, elle doit soumettre l'art dans le spectacle de son exécution publique (sa mise à mort permanente).

Ce qui depuis la fin des années 70 du XXe siècle est banalisé dans l'évènementiel publicitaire. La banalisation est une stratégie de diversion qui masque le fait banalisé ; « qu'est-ce tu racontes ? tu te fais des idées ! » (sic). Ajouté à la raillerie politique de l'art contemporain officiellement ridiculisé copié incompris et moqué par des con-vaincus de l'ordre (contre leur terreur du chaos cru : la liberté) qui se croient (hautainement) intelligents (à mépriser les autres) : celles et ceux d'abord qui tiennent les postes fonctionnaires des petits pouvoirs (de l'administration, autrement dit : de l'extension du pouvoir répressif de la police) montrent la voie de l'ignorance volontaire à suivre (la tendance) à laquelle la morale du mauvais « bon-goût » doit se soumettre dans les cocktails (cock = coq = bite et tail = queue !) guindés de la classe privilégiée en réalité emprisonnée dans leur conformisme.

le même

 

 

 

 

LE SITE ENTIER DU CENTREBOMBE EST UN LIVRE
THE ENTIRE CENTREBOMBE WEBSITE IS A BOOK

en 2017 : a 20 ans !

"le labyrinthe du centrebombe"

 

 

elsewhere in the centrebombe:
home, mais on
en-trance, entre eh !
critique de livres (miajour.16.7.2016)
the myster shadow-sky free discography at the centrebombe
general news about the myster shadow-sky
dates of the past and next music performances (and booking, at first)